Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Maire adjoint au développement durable et à la Ville du futur d'ANNECY

Malaise au conseil communautaire du 22 septembre

Publié le 30 Septembre 2011 par Thierry BILLET dans C'est personnel

Cet article a été écrit avant le conseil communautaire d'hier soir 29 septembre au cours duquel M. ACCOYER a encore fait des siennes. J'y reviendrai demain.

 

Les participants au conseil communautaire de jeudi 22 septembre ont été nombreux à faire part de leur malaise à la suite des interventions des élus minoritaires d'ANNECY et des réactions exagérées de M. ACCOYER.

C'est que le conseil communautaire de l'agglo regroupe les conseillers municipaux des communes mandatés par leur conseil municipal pour y siéger. Les conseillers communautaires représentent d'abord les intérêts de leur commune au sein de l'agglo. Poussant la logique jusqu'à l'extrême, ANNECY LE VIEUX et SEYNOD ont exclu leurs minorités de la représentation au sein du conseil communautaire.

De sorte que les conseillers communautaires viennent d'abord au conseil pour valider ce que leurs Maires, en réunion de bureau de l'agglo, ont validé.

Le conseil communautaire n'est alors que la chambre d'enregistrement des accords des maires des 13 communes.

Le débat n'a lieu que si les maires ne se mettent pas d'accord en bureau.

A priori, il n'était pas prévu statutairement que les conseillers suppléants prennent part aux débats. Mais la désignation de Pierre HERISSON comme conseiller suppléant interdisait qu'on lui retirât la parole. Dès lors, si lui parlait, le conseiller suppléant NPA d'ANNECY le pouvait également. Or, ce dernier n'a rien à faire des accords convenus au sein du bureau et trouve là une tribune politique qu'il ne se gêne pas pour exploiter jusqu'à plus soif.

Longs développements répétitifs, retours permanents sur les mêmes sujets à l'occasion de n'importe quelle question, voilà qui finit par lasser la très grande majorité des autres conseillers communautaires qui ne se reconnaissent pas du tout dans cette logique exclusivement tribunicienne.

M. ACCOYER a tenté de surfer sur ce mécontentement latent et milite pour une limitation des temps de parole de "l'opposition".

Une telle limitation n'est pas acceptable.

Le temps de parole des minorités dans une assemblée démocratique ne peut être limité.

Il appartient à chacun de prendre en considération la nécessité d'interventions adaptées à la question traitée dans des durées raisonnables.

La démarche du même ordre engagée par le conseiller municipal PS d'ANNECY, cherchant souvent à faire de la surenchère sur le conseiller NPA, est plus complexe sur le plan politique.

Jeudi dernier, ni le maire de CRAN GEVRIER, ni la maire de MEYTHET ne l'ont soutenu face à M. ACCOYER pourtant d'une rare agressivité. C'est qu'ils sont bien conscients que l'intervention de M. DUPERTHUY ne cadre pas du tout avec la logique de compromis que le PS met en oeuvre depuis les débuts de l'agglo avec B. BOSSON d'abord, puis avec JL. RIGAUT pour obtenir un traitement correct de leurs municipalités par l'agglo. Les interventions du conseiller municipal d'ANNECY, en décalage complet avec le positionnement politique du PS à la Région, ou à l'agglo, leur posent un problème politique sérieux qu'ils ne savent pas gérer car ils sentent qu'y compris leurs conseillers municipaux sont en désaccord avec le mode d'intervention du conseiller PS annécien. Celui-ci apparaît ainsi décalé et isolé, ce dont profite l'UMP.

Dans ce contexte spécifique, seule une élection du conseil communautaire au suffrage direct des habitants permettra de créer une véritable dynamique d'agglomération, et non la simple superposition et au mieux la coordination de projets communaux...

En attendant, souhaitons que les oppositions si utiles à la démocratie ne donnent pas de prétextes supplémentaires à l'UMP pour trouver des arguments pour les faire taire en utilisant l'incompréhension des conseillers communautaires des communes peu habitués à des expressions politiques partisanes.


 

commentaires

Un Procureur de la République mis en examen

Publié le 29 Septembre 2011 par Thierry BILLET dans C'est personnel

Je ne sais pas comment des "non juristes" comprennent et/ou apprécient cette situation absolument inédite où un juge d'instruction (vous savez ce juge indépendant que SARKOZY voulait supprimer) convoque un procureur de la République, magistrat comme lui, en vue de le mettre en examen, l'accusant de faits d'une réelle gravité.

Pour un juriste, et notamment pour un avocat, cette mise en examen témoigne d'une crise majeure de l'institution judiciaire celle de l'opposition irréductible entre la culture du Parquet aux ordres du pouvoir politique, auquel on demande d'être le garant de ce que l'on ne poursuivra pas de personnalités tant sur le plan local que sur le plan national, et la culture des magistrats indépendants dits "du siège" c'est à dire qui jugent les dossiers et qui souhaitent pouvoir appliquer la Loi en gardant leur libre arbitre.

SARKOZY a exacerbé cette opposition en renforçant la tutelle sur le Parquet, en bafouant les décisions du conseil supérieur de la magistrature pour placer les plus serviles aux postes clés et en accusant les juges du siège de tous les maux, faisant d'eux les boucs émissaires des échecs de sa politique sécuritaire.

L'extrême est atteint lorsque le dit procureur annonce qu'il va porter plainte à son tour pour diffamation.

Mais il ne précise pas contre qui : contre sa collègue juge d'instruction qui a osé le convoquer pour le mettre en examen ? Imaginez que tous ceux qui sont convoqués chez un juge d'instruction pour être mis en examen fassent de même ! Ou contre les journalistes qui ont rendu compte de cette information ?

Bien entendu,ce n'est qu'un simple contre feu médiatique.

Mais la déliquescence de notre Etat de droit est telle que plus rien ne semble pouvoir empêcher que la Justice ne sorte de la SARKOZIE qu'en l'état d'un champ de ruines.

commentaires

Familles à énergie positive, le retour !

Publié le 28 Septembre 2011 par Thierry BILLET dans Environnement

Le concours "Famille à énergie positive" organisé par PRIORITERRE redémarre cet automne.

Si vous habitez ANNECY, le bulletin municipal de SEPTEMBRE 2011 va vous montrer l'exemple d'une famille annécienne qui a réduit sa consommation d'énergie de 19% sans aucun investissement.

Si vous habitez ANNECY, vous pouvez vous inscrire pour la nouvelle saison en envoyant simplement un courriel à

agenda21@ville-annecy.fr

Si vous n'y habitez pas, sollicitez votre commune pour qu'elle s'engage dans cette démarche. Plusieurs communes de HAUTE SAVOIE se sont déjà engagées.

Pour cela, vous pouvez participer à une soirée d'information le jeudi 13 octobre 2011 de 18 heures 30 à 20 heures 30 à la Maison pour la Planète à MEYTHET 3 rue René DUMONT.


commentaires

Lettre de Nicolas HULOT à ses soutiens

Publié le 27 Septembre 2011 par Thierry BILLET dans C'est personnel

De retour de quelques jours sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, je découvre que Nicolas HULOT a envoyé une lettre à ses soutiens... Lettre que je n'ai jamais reçue étant pourtant un de ces soutiens.

Grâce à Internet, vous pouvez la lire dans son intégralité ici.

Elle est longue, bien écrite et montre l'incroyable malentendu auquel a donné lieu la primaire écologiste.

Pendant des années (rappelons nous les suppliques de Dominique VOYNET en 2007 pour que Nicolas HULOT la soutienne), les VERTS ont couru après le soutien de l'écologiste le plus connu en FRANCE.

Et quand il s'est décidé à se "lancer" en politique, ils l'ont recalé séchement.

HULOT paie ses atermoiements : c'est lui qui devait faire le binôme avec COHN BENDIT aux Européennes et il s'était défilé, laissant la place à l'ami Jean-Paul BESSET.

Le succès électoral d'EUROPE ECOLOGIE aux Européennes et aux Régionales a fait croire aux VERTS qu'ils pouvaient se passer à la fois de COHN BENDIT et de HULOT, et repartir dans la voie de négociations d'appareils avec le Parti Socialiste (même en LOIRE ATLANTIQUE, il y a eu un accord avec le PS aux Sénatoriales alors que l'extension de l'aéroport de NANTES est un des incontournables que les VERTS opposent au PS pour un accord de gouvernement !).

Ce pari que les résultats électoraux écologistes sont désormais "acquis" et que l'on peut se passer des personnalités qui incarnent le recentrage des écologistes sur une démarche associant tous les Français à la nécessaire société de la sobriété volontaire, est un pari risqué. Le propre de l'électorat écologiste est d'être un électorat volage.

Le score des Verts isérois à la sénatoriale (6%) est à méditer : les écologistes ne sont pas à l'abri de nouveaux revers électoraux.

Il s'agit des "grands électeurs" représentant plutôt le monde rural, mais pour autant le signal ne devrait pas être ignoré.

 

 

commentaires

Panique à droite...

Publié le 26 Septembre 2011 par Thierry BILLET dans C'est personnel

Même si l'élection sénatoriale est l'expression mathématique d'une poussée de la gauche aux élections locales depuis dix ans, son ampleur montre le désamour des "petits" élus ruraux qui font cette élection envers SARKOZY.

Le climat délétère créé par les mises en examen de ses proches amis, la modification à marche forcée du mode de scrutin territorial en 2014 qui n'a pas été digérée et sera nécessairement revu que le PS gagne en 2014 ou pas, ont accentué cette déliquescence bienvenue.

A sept mois de la présidentielle, si le PS ne fait pas l'idiot avec ses primaires, une réelle perspective d'alternance s'ouvre pour la gauche.

Pour autant, rien ne sera réglé, sauf le règne des copains et des coquins qui entourent le Président de la République actuel.

Ce sera déjà cela de gagné.

commentaires

Rencontre Nature le 9 octobre à St Jorioz

Publié le 23 Septembre 2011 par Thierry BILLET

RENCONTRES NATURE
dimanche 9 octobre 2011
Salle des Sociétés à SAINT-JORIOZ
 
troc plantes, troc confitures, exposition de créations artistiques
stands divers, et de producteurs locaux
conférence, à 15 h, de Bernard Dufournet, Président de la Terre en Héritage,
dur le thème :
"Autres regards sur notre assiette"
entrée libre
horaire : de 9 h 30 à 17 h 30
 
Si vous souhaitez plus d'informations : Jocelyne DAVIET au 04 50 68 94 56
commentaires

Une invention extraordinaire !

Publié le 22 Septembre 2011 par Thierry BILLET

Merci à Jean-Louis Presse qui m'a signalé cette invention extraordinairement moderne.

 

 

commentaires

ANNECY recycle ses équipements usagés...

Publié le 21 Septembre 2011 par Thierry BILLET

Pour affirmer son engagement vers une économie du recyclage et de la réutilisation, la Ville d'Annecy vend son matériel réformé aux enchères sur Internet.

Ce « coup de balai numérique » permettra à la Ville de libérer hangars et entrepôts et aux intéressés de pouvoir profiter de ce matériel d'occasion.

Le premier objectif est de vider les locaux communaux encombrés par du matériel qui n'est plus performant, sachant qu'il peut être utile à d'autres.

Il s'agit également d'une démarche de développement durable, qui permet de recycler du matériel encore utilisable et de réduire les déchets.

Le principe ?

Simple comme un site d'enchères.

Seules les collectivités peuvent vendre, et tout le monde peut acheter.

Il suffit de se connecter au site de la Ville qui possède un lien direct vers celui des enchères dans sa colonne "Les services".

Les produits s'affichent.

Il n'y a plus qu'à s'inscrire et enchérir.

La collectivité se libère ainsi du matériel qui ne lui sert plus, tandis que les acheteurs (allant du simple particulier aux collectivités en passant par des professionnels) profitent de matériels, certes utilisés, mais de bonne qualité et à moindre coût.

Les prix de départ des articles sont fixés par la collectivité et dépendent principalement du prix d'achat de l'époque, de la décote et surtout de l'état.

Plus d'informations :

http://www.webencheres.com/annecy

commentaires

"Les marchés n'aiment pas le risque"

Publié le 20 Septembre 2011 par Thierry BILLET dans C'est personnel

L'inanité des commentaires économiques et la nullité des questions posées par les journalistes sur FRANCE INTER et FRANCE INFO me mettent en colère chaque jour.
Je n'écoute pas les autres radios et ne crains pas d'affirmer que cela ne doit pas être meilleur ailleurs.

J'avais déjà souligné la bêtise crasse de la rubrique "Bourse" :

http://www.thierry-billet.org/article-la-bourse-a-france-inter-64002277.html

Avant hier, un journaliste de FRANCE INTER interrogeait un économiste en ces termes :

"On sait que les marchés n'aiment pas le risque"...

Et l'autre de ne pas s'exclaffer au motif que, justement,le propre de la Bourse est la prise de risque sans laquelle personne n'a intérêt  à y placer son argent.

Sinon, on achète des obligations à rendement fixe et assuré et pas des actions...

A part colporter les derniers ragots sur le fait que la GRECE va effectivement ou pas être dans l'incapacité de faire face aux prochaines échéances de ses prêts, il n'y a rien à attendre d'intéressant.

Cette incapacité de la radio publique à éclairer la situation économique est un sujet de réflexion en elle-même.


La capitalisation boursière de BNP + Crédit agricole + Société Générale  était passée de 125 milliards d'euros à 56 milliards d'euros. Leur capital avait donc "fondu" de 69 milliards d'euros. Cette perte est sans commune mesure avec leurs engagements vis à vis de la GRECE.

Il y a donc des institutions spécialisées qui spéculent sur le fait qu'il y aura d'autres "trous" dans les remboursements des Etats vis à vis de ces banques et qu'il faut donc vendre leurs actions maintenant parce qu'elles vont dégringoler encore plus demain.

Et bien entendu des spéculateurs qui espèrent profiter de ce désamour sur les banques françaises pour les racheter à vil prix avant que la panique ne cesse et que le cours remonte à un niveau "normal".

Tout ceci sur le dos des particuliers qui disposent de quelques actions de l'une de ces banques dans un portefeuille qu'ils ne gèrent pas.


La seule solution raisonnable : changez de banque pour ne pas alimenter cette économie du casino permanent.

La NEF vous attend et utilisera votre argent au service de l'intérêt commun : solidarité et écologie. Plus d'info ici :

http://www.thierry-billet.org/article-plus-fort-que-cantona-je-change-de-banque-62566889.html

 

commentaires

Stage Criirad à ANNECY le 5 novembre

Publié le 19 Septembre 2011 par Thierry BILLET

tract_annecy_05-11.jpg

commentaires
1 2 3 > >>