Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Maire adjoint au développement durable et à la Ville du futur d'ANNECY

La campagne régionale est lancée pour Europe Ecologie

Publié le 28 Janvier 2010 par Thierry BILLET


La campagne régionale d'EUROPE ECOLOGIE en HAUTE SAVOIE est lancée.

Claude COMET multiplie les contacts locaux et nous travaillons à la constitution d'un comité de soutien large associatif, syndical, élus locaux...

Le comité local d'ANNECY va essaimer dans les prochains jours en créant un comité local dans les ARAVIS.

La réunion du 25 janvier 2010 sur l'agriculture biologique a permis de faire le point des demandes des AMAP et des partisans de l'agriculture biologique vis à vis de la Région, notamment sur la question foncière et sur la structuration d'une demande de produits bio par exemple au niveau de la restauration scolaire des Lycées qui nécessite sans doute un accompagnement des personnels de cuisine qui ont pris les mauvaises habitudes de la restauration industrielle.

La fin de la liste sera validée le 30 janvier et à ANNECY il y a au moins une réunion publique par semaine, dont celle du 11 février  à 20 heures au METEORE avec Philippe MEIRIEU et le groupe "De la Vega" pour l'animation musicale.

Notre objectif est clair : comme aux EUROPEENNES, les écologistes doivent talonner l'UMP partout dans le département car nous sommes la force politique qui peut le mieux rassembler tous ceux qui portent un regard différent sur l'avenir du département : soit le livrer aux seules forces du marché et du profit à court terme, soit affronter l'avenir et préparer les reconversions indispensables sur le plan touristique, agricole et industriel.

La violence des attaques de Bernard ACCOYER sur la loi littoral, la DTA, le projet des Jeux Olympiques qu'il veut confier à son ami Edgar GROSPIRON est symbolique de ce désaccord fondamental entre sa vision du monde et la nôtre.

Au plan national, le réseau social EUROPE EC
OLOGIE est en place.

Il faut pour s'y inscrire, signer l'appel de soutien aux Régionales sur le site :

link
http://rhone-alpes.regions-europe-ecologie.fr/ La campagne régionale est lancée pour Europe Ecologie


IMG 0694 2




commentaires

DTA, la lettre à Bernard ACCOYER

Publié le 26 Janvier 2010 par Thierry BILLET


Tandis que le Dauphiné de ce matin offre la dernière page du quotidien à Edgar GROSPIRON pour passer une volée de bois vert au Maire d'ANNECY et se présenter comme le recours ultime pour une "action commando" permettant de redresser la candidature aux JO 2018, nous nous sommes présentés à la Mairie d'ANNECY le VIEUX pour remettre au Président de l'assemblée nationale une lettre d'EUROPE ECOLOGIE lui demandant de revenir sur sa position quant à l'opposabilité de la Directive territoriale des Alpes du Nord.

Pas de journaliste du Dauphiné, malheureusement pour participer à la conférence de presse qui a suivi.

Pourtant l'enjeu est d'importance.

La vingtaine de militants d'EUROPE ECOLOGIE qui se sont déplacés autour de Claude COMET, tête de liste départementale, voulaient attirer l'attention de la presse locale sur les dangers que fait courir l'amendement de l'UMP visant à transformer le statut juridique de la DTA des ALPES du NORD vers un statut de DTA "développement durable" qui, comme son nom ne l'indique pas, est un ersatz sans pouvoir de la DTA actuelle.

On y a ajouté le terme "développement durable" uniquement pour mieux la vider de son sens. Ca fait moderne et cela permet à l'UMP de gesticuler sur le fait qu'elle est devenue écolo. Mais cela ne veut plus rien dire : une DTADD sera aucune utilité puisque les collectivités territoriales pourront faire ce qu'elles veulent, même si c'est en sens inverse des recommandations de la DTADD. Un chiffon de papier pour un développement durable en tromp l'oeil : Toute la politique de SARKOZY en matière d'environnement résumée par cette pirouette.

Au bureau de la C2A, Bernard ACCOYER a clairement dit qu'il était opposé...à l'opposabilité de la DTA. C'était la raison de notre visite en sa mairie et de la conférence de presse, le jour même où le débat sous sa présidence, s'ouvait à l'assemblée nationale.

Dommage que le Dauphiné n'ait pas jugé utile de venir.

commentaires

EUROPE ECOLOGIE, c'est quoi ce truc ?

Publié le 26 Janvier 2010 par Thierry BILLET dans C'est personnel

commentaires

Syndicat intercommunal des eaux des roselières

Publié le 25 Janvier 2010 par Thierry BILLET


Une collaboration entre le syndicat des eaux des roselières à SAINT JORIOZ et la C2A voit le jour avec l'alimentation en eau du syndicat qui devait faire face à une mise à niveau de ses installations de traitement de l'eau potable.
Le Syndicat sera donc désormais alimenté en eau potable par l'usine de la PUYA.
Le personnel sera intégré dans les équipes de la C2A au sein du service de l'eau.
commentaires

Philippe MEIRIEU tête de liste Rhône Alpes

Publié le 24 Janvier 2010 par Thierry BILLET dans C'est personnel

commentaires

JO : TURIN, mauvais exemple

Publié le 23 Janvier 2010 par Thierry BILLET dans Politique locale


Turin: les sites des Jeux olympiques tombent en ruines

 

Depuis la clôture des Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin, bon nombre des sites sportifs et des équipements correspondants ont été tout simplement abandonnés.

Ainsi, par exemple, les cinq tremplins de saut à ski de Pragelato, qui ont coûté plus de 34 millions d'euros, sont fermés et n'ont pas été utilisés depuis. La porte de l'hôtel tout proche, construit pour l'occasion, est elle aussi close. Lors de la construction des tremplins régnait encore l'espoir de pouvoir donner envie à de jeunes athlètes de s'engager dans cette discipline. Mais aujourd'hui, le site fermé est orné de panneaux mettant en garde contre les avalanches et en interdisant l'accès.

Un sort partagé par la piste de bobsleigh de Cesana, dont le coût a dépassé les 60 millions d'euros. En raison de sa faible utilisation et des frais d'entretien très élevés, la piste sera probablement fermée fin janvier.

Le stand de tir du biathlon, actuellement enfoui sous une épaisse couche de neige, n'est pas non plus en service. La piste attenante est une attraction

pour les touristes, même si aucune compétition n'est prévue dans un proche avenir. Le coût du stand de tir et de la piste s'est élevé à 45 millions d'euros au total.

Source : La Repubblica, 05/01/2010

 

C'est pour tenir compte de ces errements que le Conseil "environnement" de la candidature d'ANNECY travaille sur des projets entièrement démontables si ils ne peuvent être envisagés dès le départ dans une utilisation future.

La piste de bobsleigh sera celle de LA PLAGNE pour éviter le gaspillage.

commentaires

DTA : Bernard ACCOYER répond...

Publié le 21 Janvier 2010 par Thierry BILLET


Interpellé par les associations de défense de l'environnement sur la directive territoriale des Alpes du Nord, ce que je vous invite à continuer à faire ,

DTA des Alpes du Nord, une lettre aux députés

Bernard ACCOYER répond une lettre de circonstance par laquelle il se lave les mains de l'issue du débat à l'assemblée, tout en rappelant que les sénateurs ont exclu de ne pas laisser la DTA des ALPES du NORD devenir inopposable aux documents d'urbanisme.

On aurait aimé une position personnelle qui aurait eu une valeur politique certaine. En laissant le groupe UMP faire ce qu'il souhaite sans afficher ce qu'il souhaite, Bernard ACCOYER entretient un doute et confirme qu'il n'est pas opposé à cette remise en cause du travail réalisé par l'Etat.

Rappelons que si la DTA n'est pas opposable, c'est un morceau de papier mort né.

Monsieur,

Vous avez appelé mon attention sur l’article 5 du projet de loi portant engagement national pour l’environnement qui remplace les actuelles directives territoriales d’aménagement (DTA) par des directives territoriales d’aménagement et de développement durable (DTA-DD).

Cet article entend simplifier la procédure d’élaboration actuelle des DTA, assouplir leur régime juridique et, dans l’esprit du Grenelle de l’environnement, y intégrer des objectifs précis de développement durable tels que la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers, des sites et des paysages, la cohérence des continuités écologiques ou encore la
réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Ce sont, comme vous le savez, de grandes orientations auxquelles je suis personnellement très attaché, tant il me semble que nous devons, plus quejamais, tout mettre en œuvre pour préserver la qualité de l’environnement dans lequel nous vivons. Ceci est particulièrement vrai dans les Alpes duNord, milieu naturel des plus remarquables, mais particulièrement sensible,comme toute zone de montagne, aux changements qui l’affectent.

Soucieux que les études engagées jusqu’à présent n’aient pas été réalisées en pure perte, le Sénat, lors de l’examen du projet de loi en première lecture, a introduit dans le texte une disposition visant à permettre l’achèvement des DTA en cours d’élaboration selon la procédure en vigueur. 

Ce dispositif, dont vous souhaitez qu’il soit maintenu afin que la DTA des Alpes du Nord conserve un caractère opposable, doit maintenant être examiné par l’Assemblée nationale, dans les semaines à venir, mais à une date qui n’est pas encore connue.

A ce stade de la procédure parlementaire, il n’est donc pas possible de prévoir quelle sera l’issue du texte sur lequel vous attirez mon attention,et vous comprendrez aisément que je ne puisse, en tant que Président de l’Assemblée nationale, me  prononcer sur l’évolution d’un article sur lequel chaque parlementaire conserve la faculté d’user de son droit d’amendement.

Je puis néanmoins vous assurer que je reste, comme vous, très vigilant sur l’évolution de ce dispositif au regard des enjeux qu’il recouvre pour notre territoire des Alpes du Nord.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Bernard ACCOYER
Président de l’Assemblée Nationale
Député de Haute-Savoie
Maire d’Annecy-le-Vieux
commentaires

Le PIB et l'espérance de vie

Publié le 20 Janvier 2010 par Thierry BILLET

Plus le Produit intérieur brut (PIB) est important, plus le développement humain et social est-il remarquable ? Existe-t’il une corrélation entre les deux ? C’est la thèse productiviste classique : augmentons la production (même de biens inutiles, gaspilleurs d’énergie ou polluants) et cela améliorera la qualité de vie des citoyens.

 

Elle est fermement contestée aujourd’hui. Jean GADREY en donne un exemple avec l’espérance de vie dans le hors série de ALTERNATIVES ECONOMIQUES « l’économie durable » n°83  qui vient de sortir.

GADREY montre qu’à partir de 14.200 euros de PIB par habitant il n’existe plus de corrélation entre le PIB et l’espérance de vie. Le COSTA RICA et le CHILI  ont le même résultat que le JAPON ou les ETATS UNIS qui ont un PIB par habitant 4 fois plus important.

 

GADREY conclue : « Il faut progressivement sortir de la croissance - peut être d’ailleurs allons nous en sortir sans l’avoir voulu... – et faire monter en puissance un autre moteur : la soutenabilité écologique et sociale ».

 

La croissance du PIB ne suffit pas à établir le bonheur humain. Voir à partir d'un certain seuil, il le dégrade car les atteintes à l'environnement (pollution, paysages, etc.) et à la qualité de vie (stress au travail, accidents, etc.) deviennent insupportables.

commentaires

Jean François BATELLIER

Publié le 19 Janvier 2010 par Thierry BILLET dans C'est personnel


Depuis les années 1970, j'adore les dessins de JF BATELLIER, le dessinateur aux milliers de PV car il avait pris l'habitude d'exposer en plein air ses dessins partout en FRANCE. Avec la crise de la presse écrite, les dessinateurs connaissent une vie économique difficile.

Pour connaître le travail de BATELLIER et acheter ses bouquins, son site :
http://www.jf-batellier.com/
link


ouvert-le-dimanche.jpg001.jpg

commentaires

Réunion agriculture bio le 25 janvier

Publié le 19 Janvier 2010 par Thierry BILLET dans Politique locale

Logo-EE-RA.jpg

Les candidats de la liste Europe-Ecologie organisent une rencontre à la Maison Aussedat, rue de la providence à ANNECY près de l'hôtel de police, (attention changement de lieu) le lundi  25 janvier à 20 heures sur le thème :

L'agriculture biologique en Haute-Savoie

A cette occasion le cas des productions fermières, du fonctionnement des AMAP … sera aussi abordé.

  • situation de ces filières dans notre département
  • problème du foncier
  • les aides apportées par la Région
  • perspectives à moyen terme
  • quelle politique d'appui à mettre en place dans le futur mandat ?

Avec la participation des organisations agricoles, des associations de consommateurs, d'élus verts à la Région, de Claude COMET, tête de liste en HAUTE SAVOIE et des candidats aux élections de mars prochain.

Contact : Bernard Bachasson : 06.08.33.37.65

Je vous remercie de noter cette date sur votre agenda, mais également celle du jeudi 11 février qui sera la date du meeting de campagne de Philippe MEIRIEU en HAUTE SAVOIE à 20 heures à la salle du Météore, également à MEYTHET.
commentaires
1 2 3 > >>