Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

GRAPHOCOLOR, consignation de 500.000 euros...

Publié le 30 Août 2011 par Thierry BILLET dans Environnement

PICT0113.JPG

 

La question de la pollution de l'ISERNON, à l'époque par des hydrocarbures, m'avait conduit il y a plusieurs années à mener des actions de sensibilisation avec le groupe local des VERTS qui avaient conduit à la mise en place d'études de la pollution par les trois communes du bassin versant.

 

J'ai abordé cette question ici :

 

http://www.thierry-billet.org/article-l-isernon-pollue-48243146.html

 

Ces pollutions par les hydrocarbures ont été supprimées notamment au niveau de l'entreprise de transports CROLARD.

Mais l'étude intercommunale a permis de pointer une pollution massive à l'azote.

La Ville a alors fait mesurer les rejets de GRAPHOCOLOR et il a pu être établi que cette entreprise faisait exploser la valeur limite de rejets dans le milieu naturel.

 

Je suis revenu sur ce sujet plus récemment ici :

 

http://www.thierry-billet.org/article-graphocolor-et-les-mesures-compensatoires-66595962.html

 

J'avais demandé en Juillet à Monsieur le Préfet, suite aux mises en demeure délivrées par l'Etat à GRAPHOCOLOR, de faire le point des travaux engagés par l'entreprise pour se mettre en conformité.

 

Ce 23 août 2011, Monsieur le Préfet vient de notifier un arrêté de consignation d'une somme de 500.000 euros à GRAPHOCOLOR, dans la mesure où les travaux engagés par l'entreprise n'ont pas permis d'aboutir au respect des dispositions de l'arrêté préfectoral n°2010-84 du 7 avril 2010.

 

L'article L 514-1 alinéa 1 du code de l'environnement permet d'ordonner cette consignation qui devient un moyen de faire accélérer les travaux nécessaires à la mise en conformité de l'installation.

Il est malheureusement trop peu utilisé.

C'est donc avec beaucoup de satisfaction que je prends connaissance de cet arrêté préfectoral.

Il appartient désormais à GRAPHOCOLOR et ses actionnaires de prendre les mesures qui s'imposent pour préserver l'environnement.

commentaires

Centre de congrès : une mission de concertation et de communication

Publié le 25 Août 2011 par Thierry BILLET

Je viens d'apprendre que la C2A venait d'engager un cabinet de consultants pour mener une mission de concertation et de communication autour de l'implantation du Centre de congrès.


Voilà de l'argent dépensé bien inutilement de mon point de vue.

 

Soit l'on considére que cette implantation à ALBIGNY est la seule possible et alors il n'y a rien à discuter.

C'est la thèse qui a été développée au dernier conseil d'agglomération en réponse aux arguments développés par les opposants à ce projet de localisation.

Si l'on en est si sûr, pourquoi dépenser de l'argent à concerter alors qu'il y aura une enquête publique et que le principe de l'implantation à cet endroit n'est pas négociable ?

Les contestataires de cette implantation ne participeront pas à une discussion qui considére que le lieu de l'implantation n'est pas négociable et ils auront raison de refuser une concertation "bidon".

 

Soit l'on admet que d'autres sites sont possibles (ou encore qu'il faut consulter la population sur l'intérêt de ce centre de congrès pour l'économie locale avec un débat fort intéressant sur la question du nombre d'emplois directs créés rapporté au coût d'investissement pour l'agglo en comparaison du même investissement dans une politique d'isolation thermique des bâtiments de l'agglo par exemple), alors il faut reprendre la question à la base : il ne s'agit plus de concertation ni de communication pour faire accepter un projet très contesté.

 

Il s'agit d'une réflexion en amont qui nécessite une méthodologie participative telle que celle que la Ville a utilisé pour l'élaboration du Plan climat territorial avec un cahier des charges de la participation, une problématique ouverte, l'absence de choix définitifs dés le départ, un comité de pilotage ouvert, etc.

 

Mais une mission confiée à un cabinet de consultants de cette manière ne pourra être considérée que comme un moyen de "faire passer la pilule" et une occasion de dépenser inutilement de l'argent, et non comme un outil de démocratie locale.

commentaires

Emotions : de Guernica à Lascaux

Publié le 22 Août 2011 par Thierry BILLET dans C'est personnel

Retour de vacances et quelques émotions à partager de nature très diverse comme vous pourrez le constater.


D'abord GUERNICA, la ville basque martyre de l'aviation nazie en 1937, au cours de la guerre civile espagnole. L'oeuvre de PICASSO, sans doute la plus connue, avait été commandée par la République espagnole pour le pavillon espagnol de l'exposition universelle de PARIS le lendemain des bombardements. La visite du Musée dédié à la Paix et la résolution non violente des conflits est un moment d'exception. Il contient une salle sur le conflit nationaliste basque et le recours à la violence de l'ETA. Bel exercice de réflexion sur soi même de la part du peuple basque déchiré par cette violence devenue aveugle.


Ensuite, dans un tout autre registre, le vol de cygognes noires au-dessus du col d'ORGAMBICESCA (il y a plusieurs orthographes)... J'avais fait plusieurs dons à la LPO pour qu'elle puisse louer ce col au syndicat intercommunal de la SOULE afin qu'il ne soit pas confié comme les autres aux chasseurs de palombes. Et c'est dans cet environnement magnifique que j'ai assisté au passage de plusieurs cygognes noires : je ne connaissais pas l'existence de cet oiseau qui ne compte que quelques dizaines de couples en FRANCE. Spectacle magique avec les ornithologues présents du lever au coucher du soleil pour compter les passages de migrateurs comme ces milliers de milans noirs qui se regroupent pour passer les PYRENEES.


Après l'ascension du Pic d'ORHY (bien facile) au milieu des vautours fauves, ce fut un petit miracle comme cette photo d'un vautour posé sur un arbre dans une gorge pourtant bien fréquentée par les marcheurs...

DSCN0368.JPG

 

Et, enfin, LASCAUX : la reproduction à l'identique de la fameuse grotte découverte par des adolescents qui cherchaient leur chien juste avant la guerre de 40 est un véritable émerveillement. Les photographies que l'on peut voir un peu partout ne rendent pas compte de l'ambiance dans laquelle ce bestiaire a été peint il y a 17.000 ans et de la taille des animaux, de leur enchevêtrement symbolique et de la qualité de la caligraphie. Nous pourrons bientôt visiter la réplique de la grotte CHAUVET en ARDECHE dont l'iconographie est presque deux fois plus ancienne...

 


 


 


commentaires

Colloque sur l'eau à TALLOIRES

Publié le 21 Août 2011 par Thierry BILLET dans Environnement

La FRAPNA organise une nouvelle fois son colloque annuel sur l'eau à TALLOIRES le 22 octobre 2011 sur le thème "gestion quantitative de l'eau et préservation des milieux aquatiques et des espèces associées".

Il s'agit notamment d'aborder la question des plans de gestion de la ressource en eau avec des témoignages d'acteurs de terrain de l'ensemble du bassin versant Rhône Méditerranée.

On voit bien aujourd'hui les enjeux du partage d'une ressource en eau qui sera plus rare et plus aléatoire dans les années à venir avec des fortes disparités entre des périodes d'excès et des périodes de manques.

Il faut pour y participer s'inscrire au préalable en envoyant un courriel à

marie.hebert@frapna.org


commentaires

SARKOZY et Ziad Tadiekine

Publié le 7 Août 2011 par Thierry BILLET

Les révélations de MEDIAPART sur le système de corruption généralisée au centre duquel on trouve depuis 20 ans un marchand d'armes éclaire sous un autre jour la gestion sarkozyste de notre pays.
Même vu d'ESPAGNE, cela mérite une chanson...triste.

commentaires