Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Demain, c'est le 2 septembre

Publié le 30 Août 2016 par Thierry BILLET

Le Collectif Transition Citoyenne Semnoz vous invite à une projection publique en plein air du film "Demain" au cœur des Haras d'Annecy. 
 
"Alors que l’humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes, Cyril, Mélanie, Alexandre, Laurent, Raphäel et Antoine, tous trentenaires, partent explorer le monde en quête de solutions capables de sauver leurs enfants et, à travers eux, la nouvelle génération. A partir des expériences les plus abouties dans tous les domaines (agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie...), ils vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir."
 
Récompensé du César du "Meilleur film documentaire" cette année, le film a totalisé plus d'un million d'entrées en France. Le Club Air Climat soutient l'initiative du collectif Transition Citoyenne Semnoz qui vous invite à son "PermaCiné", un cinéma en plein air dans l’enceinte des Haras d'Annecy.
Date : Vendredi 2 septembre, 20h15
Lieu : Haras d'Annecy, 19 rue Guillaume Fichet, Annecy 
Tarif : prix libre
 
Visitez le blog du Club Climat en cliquant sur l'image !
 
commentaires

Burkini, je doute...

Publié le 23 Août 2016 par Thierry BILLET

La Ligue des droits de l'homme dont je suis adhérent a attaqué les arrêtés municipaux des maires qui interdisaient le "burkini". La Ligue estime que la laïcité exige de respecter toutes les religions et toutes leurs expressions et que le burkini en est une que l'on ne peut interdire.

Le Tribunal administratif en a décidé autrement par une motivation très politique : « Comme l’illustre notamment l’assassinat d’un prêtre catholique dans son église à Saint-Étienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016, quelques jours avant l’arrêté municipal du 5 août 2016 qui est en litige, la coexistence des religions, qui est l’élément constitutif du principe de laïcité, est combattue par le fondamentalisme religieux qui prône une pratique radicale de la religion, incompatible avec les valeurs essentielles de la communauté française et le principe d’égalité des sexes et que, dans ce contexte, le port d’un vêtement sur les plages pour y afficher de façon ostentatoire des convictions religieuses susceptibles d’être interprétées comme relevant de ce fondamentalisme religieux est d’une part, non seulement de nature à porter atteinte aux convictions ou à l’absence de convictions religieuses des autres usagers de la plage, mais d’être ressenti par certains comme une défiance ou une provocation exacerbant les tensions ressenties par la population à la suite de la succession d’attentats islamistes subis en France, dont celui de Nice le 14 juillet 2016 et le dernier du 26 juillet 2016 qui a directement visé la religion chrétienne. »

Cette motivation a bien entendu du sens. Et elle confirme mes hésitations sur ce sujet.

La vague de touristes du Moyen Orient présente à ANNECY accentue ce malaise : les hommes et les enfants en tenue occidentale, les femmes derrière en tenue traditionnelle, régulièrement entièrement voilées... L'avancée du voile dans les pays musulmans est le signe du recul des droits des femmes, partout. On ne peut plus séparer l'un de l'autre.

Le témoignage d'une universitaire démocrate turque contrainte à l'exil sur MEDIAPART sonne comme un avertissement et dit en substance : " nous avons permis aux partis islamistes de se développer au nom de la liberté d'opinion, une fois au pouvoir ils assassinent cette liberté."

Il n'est pas possible de ne pas prendre cet avertissement au sérieux, mais tirons en toutes les conséquences : arrêtons de vendre des armes aux pays extrêmistes qui financent l'islamisme : Arabie saoudite, Qatar, etc.

commentaires

Inverso Mundus

Publié le 20 Août 2016 par Thierry BILLET

"Inverso Mundus" au HARAS, à ne manquer sous aucun prétexte cette projection vidéo sur 38 mètres de long dans le manège couvert à partir de 14 heures du mercredi au dimanche. Franchement étonnant ce mélange d'images d'animaux extraordinaires sortis du Moyen Age et de situations d'inversion des hiérarchies inspirées d'OCUPY WALL STREET, des combats féministes ou simplement de la volonté de bousculer les normes entre les générations. Mais là encore en reprenant une imagerie courante au Moyen Age où l'inversion de la norme était admise, et pas seulement lors des fêtes des fous. Prenez le temps d'assister à la projection du "making of" à 15 heures et 17 heures.

commentaires