Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

1.200 personnes à GRENOBLE

Publié le 7 Mars 2010 par Thierry BILLET

EUROPE ECOLOGIE en campagne depuis des semaines est peut être en train d’engranger les fruits de ce travail de terrain. 1.200 personnes à GRENOBLE, comme le montre ce reportage de FRANCE 3, voilà qui donne la pêche pour cette dernière semaine de campagne.

Je retiens de ces réunions la dernière réunion annécienne avec les associations qui se battent pour des transports collectifs de qualité, et notamment les propositions innovantes comme celle du FIL entre LA BALME DE SILLINGY et ANNECY. Alain CARACO, militant de la Fédération nationale des usagers des transports et 5° de liste en SAVOIE a présenté un tableau complet de la situation des TER et des propositions d’EUROPE ECOLOGIE. Si vous souhaitez recevoir cette présentation, envoyez moi un courriel.

Le 5 mars, nous étions à THONES, pour un débat sur l’économie touristique. Alain BOULOGNE, ancien maire des GETS, après Jean-Pierre COURTIN, ancien président de MOUNTAIN WILDERNESS, devait détailler la perversité du système mis en place : on ne vit plus du tourisme, on vit de l’immobilier touristique. De sorte que les communes rentrent dans le cercle infernal : pour vendre mes immeubles, il faut des remontées de plus en plus prestigieuses et rapides pour les deux semaines de février où il y a du monde, et des canons à neige pour « assurer » un enneigement aux tours operators que SAVOIE MONT-BLANC TOURISME va maintenant chercher à SHANGAï ou au KAZAKHSTAN, mais pour amortir ces travaux il faut encore construire pour faire rentrer de la taxe d’habitation, et la spirale continue. Nos stations perdent leur âme et les « lits froids » des résidences secondaires bétonnent des paysages qui n’intéressent plus les vacanciers de l’été et la clientèle de proximité rebutée par des prix de plus en plus exorbitants. Il  faut reconstruire une économie touristique durable, mais les élus des communes touristiques sont ils prêts à ce changement.

Jean-Pierre COURTIN racontait qu’au meeting du PS, M. PERISSIN FABERT, dissident du Parti radical sur la liste du PS avait tenu des propos fort écologistes sur la maîtrise de l’urbanisme dans les stations. Nous verrons si cela se traduit dans la politique du GRAND BORNAND et dans celle de la Communauté de communes des Vallées de THONES. Mais, il y a si loin de la coupe aux lèvres !

Sur le ralliement de M. PERISSIN FABERT, lire :

Et puis le 3 mars, les centristes de « HUMANISME et sociétés » avaient convié toutes les têtes de listes départementales à un débat fort bien organisé avec les citoyens qui sont venus nombreux à cet échange.


Moments fort inégaux d’intérêts avec des listes qui ne sont là que pour se compter sans aucune proposition précise pour les Régionales : on reste dans la dénonciation.


Seules Sylvie GILLET de THOREY, du PS et Claude COMET d’EUROPE ECOLOGIE ont vraiment répondu aux questions sur le scrutin régional et leurs propositions concrètes (le projet d’EUROPE ECOLOGIE fait 52 pages !).


Il restait à M. CARBONNEL, assistant parlemantaire de Bernard ACCOYER, la lourde mission de remplacer Jean-Claude CARLE, notre sénateur qui avait autre chose de plus important à faire en pleine campagne régionale que de se présenter devant les électeurs pour débattre.


La preuve que ce cumul de mandat : parlementaire et conseiller régional est une aberration...qui concerne également Jean-Jack QUEYRANNE. Peut il vraiment faire son travail de député et celui de président de la Région ? Bien sûr que non, alors arrêtons ce cumul des mandats ! Tous les candidats d’EUROPE ECOLOGIE en HAUTE SAVOIE n’ont aucun mandat électif pour être pleinement disponibles pour le conseil régional.

Commenter cet article