Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Sobriété heureuse et transition citoyenne

Publié le 28 Mai 2013 par Thierry BILLET in Environnement

L’annonce de la création du Collectif pour une Transition Citoyenne a été le moment fort de la réunion initiée sous l'appellation "Festival de la transition" à CLUNY ce week-end. Dans l'absence totale de médias nationaux, les centaines de personnes présentes adhérents des AMAP, de TERRES DE LIENS, souscripteurs d'ENERCOOP ou d'ENERGIES PARTAGEES ont mis en commun leurs actions concrètes en faveur d'un changement complet de civilisation, sous la présidence d'honneur de Pierre RABBIH. Un moment agréable de rencontre de gens qui font leur changement personnel et collectif, et non plus de gens qui parlent pour ne plus rien dire. J'aime de plus en plus le terme de "sobriété heureuse" opposé à celui d'ébriété consumériste qui s'est emparée du monde.

  • PARTAGEONS UNE TRANSITION JOYEUSE !

Réinventer nos façons de produire, d’échanger, d’habiter, de nous déplacer, d’éduquer nos enfants.

 

Des structures opérationnelles ancrées dans nos territoires, des placements financiers pour l’économie réelle et utiles au bien commun. Des entreprises économiquement viables, socialement responsables et écologiquement soutenables. Une agriculture vivrière, locale, économe en eau, sans pétrole ni intrants chimiques. Une vie sobre en énergie et enthousiasmante. Une utopie ou la réalité ?

Face à la crise systémique, des centaines de milliers de citoyens ont déjà choisi et œuvrent chaque jour à une profonde transition sociale, écologique et économique de la société.

 

11 mouvements citoyens moteurs dans de nombreux domaines d’activité (agriculture, éducation, énergie, finance, économie, bien-être social, insertion, démocratie, accompagnement du changement…) ont décidé de se regrouper autour du « Collectif pour une Transition Citoyenne ».

Ces mouvements citoyens d’économie sociale et solidaire témoignent à travers leurs expertises et leurs expériences de la construction d’une société nourrie par des valeurs de solidarité, de coopération, de respect des humains et des écosystèmes.

 

Rassemblés autour d’une déclaration commune dévoilée le 25 mai 2013 en point d’orgue du Festival de la Transition (du 24 au 26 mai 2013 à Cluny), les membres du Collectif pour une Transition Citoyenne lancent un appel à amplifier ce mouvement citoyen. Ils invitent celles et ceux qui partagent leurs convictions et veulent provoquer un sursaut, pour passer de plusieurs centaines de milliers de personnes impliquées à des millions.

 

 Le collectif  est porté par :

Attac, le Mouvement inter-régional des AMAP, le réseau Biocoop (premier distributeur bio en France), le réseau Cocagne (jardins maraichers biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle), le mouvement Colibris, la Cfé (coopérative de finance éthique), Enercoop (fournisseur d’électricité verte), Énergie Partagée (projets citoyens d’énergie renouvelables et de maîtrise de l’énergie), la Société Financière de la Nef (épargne et crédit bancaires éthiques), la foncière Terre de Liens (financement solidaire pour permettre l’installation de paysans et le développement d’une agriculture biologique), le Plan ESSE (Économie Sociale, Solidaire et Écologique), Villes et Territoires en transition (le réseau français du mouvement mondial Transition Network).

 

Son ambition :

Permettre à de plus en plus de citoyens de se relier à cette énergie de la transition

Passer de plusieurs centaines de milliers de personnes impliquées à des millions

 

Dès maintenant, je peux m’engager concrètement dans la transition citoyenne et :

  •        Changer de banque et placer mon épargne  à la Nef
  •        Me fournir en fruits et légumes dans l’AMAP de mon quartier/village, auprès d’un jardin de Cocagne, ou lancer près de chez moi une telle initiative,
  •        Changer de fournisseur d’électricité et m’abonner à Enercoop,
  •        Faire mes courses dans un magasin bio spécialisé comme ceux de l’enseigne Biocoop,
  •        Devenir coopérateur et diffuser le magazine « Demain en mains », partenaire de l’Age de Faire, pour la réalisation du plan ESSE,
  •        Faire de ma rue, de mon quartier, de mon hameau un Territoire en Transition, participer à la (R)évolution des Colibris : intégrer une coopérative d’habitants, participer à une recyclerie, à une crèche parentale, un atelier de vélo solidaire, installer un composte dans mon quartier, utiliser une monnaie alternative, etc.

 

Vous pouvez télécharger la déclaration de création du Collectif ici.