Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Commune nouvelle, c'est parti !

Publié le 13 Mai 2016 par Thierry BILLET

Réaliser la plus grosse fusion de communes  de tous les temps en FRANCE, voilà ce que nous avons acté hier soir en réunion des conseils municipaux des six communes de l'agglomération. Le vote formel de la fusion aura lieu lors de conseils municipaux dédiés à cette question en juin 2016, mais la teneur de la réunion d'hier ne laissait aucun doute sur la décision finale.
Il se trouvera toujours l'un ou l'autre minoritaire dans l'un des six conseils municipaux pour regretter la méthode employée, décrier la trop grande rapidité de la mise en oeuvre ou demander des éclaircissements sur des points de détail, mais la machine est lancée, et elle ira à son terme jusque 2020.

Nous aurons à affronter la lourdeur de conseils municipaux de la nouvelle commune avec de nombreux conseillers municipaux, à découvrir des centaines de difficultés de tous ordres qu'il faudra régler, mais la décision politique de la fusion est actée et elle est courageuse de la part des 6 maires qui ont décidé de se faire hara kiri et des équipes municipales qui soutiennent ce projet et signent ainsi la fin programmée de leurs mandats sous la forme actuelle. Ce souci du bien public et cette acceptation de sacrifier dans un délai très court le mandat que l'on porte doit être saluée au moment où les populistes surfent sur l'image du "tous pourris". Et ceux qui colportent des informations dénuées de fondement sur la volonté de ces mêmes élus de se maintenir aux affaires pour de vulgaires raisons d'indemnités de licenciement ne méritent que le mépris.

Nous vivons dans la même communauté de vie, nous aurons une seule commune. En 2020, les annéciens d'Annecy, Annecy le Vieux, Cran Gevrier, Meythet, Pringy et Seynod voteront pour un seul conseil municipal d'une ville de 120 000 habitants. Au moment où montent les peurs et les volontés d'ériger des barrières et de nouvelles frontières, nous faisons le choix collectif de partager un avenir commun. Bravo !