Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

CARENCO, ministre de l'outre-mer

Monsieur CARENCO vient d'être nommé Ministre de l'outre-mer. Il a été préfet de la HAUTE SAVOIE en 2002-2004 quand Dominique VOYNET était ministre de l'environnement du gouvernement JOSPIN. Au nom des VERTS de la HAUTE-SAVOIE, je conduisais une délégation pour lui faire part de nos attentes en matière environnementale après la publication de nos deux "livres noirs de l'environnement" où nous détaillions les enjeux écologistes locaux; depuis les nuisances du karting de RUMILLY jusqu'aux déblais suisses dans la MÉNOGE en passant par la démolition du chalet FRÉQUELIN construit illégalement à PASSY ou la pollution à l'uranium du site de la Société industrielle de combustibles nucléaires (SICN) en pleine ville.

Il faut vous imaginer entrer dans le spacieux bureau du préfet avec vue sur le lac, dans un nuage de fumée de cigarettes - qu'il n'arrête pas de fumer en notre présence - et écouter le monologue d'un "serviteur de l'Etat" sûr de lui, connaissant tout sur tout et ne vous laissant placer un mot qu'à regret.

D'abord sur les VERTS, il commence par rappeler qu'il venait d'arriver des Antilles et qu'un communiqué de presse de Noël MAMERE l'avait mis en cause dans la violente répression d'un mouvement syndical. Tout juste la possibilité de lui dire que nous en ignorions tout et que cela n'était pas l'objet de notre demande de rendez-vous, qu'il poursuivit par cette phrase que j'entends encore "Les lois environnementales ne sont pas des lois de la République; c'est la transcription de directives européennes" après que je l'ai interpellé sur la mise en oeuvre de NATURA 2000 et de la directive "Habitat" pour les espèces sauvages. Glups ! à peine le temps de lui dire que les lois de transcription des directives européennes sont votées par le Parlement français qu'il poursuit sur le thème "de toutes façons, les préfets n'ont qu'un patron; c'est le ministre de l'intérieur". Et donc, VOYNET ministre de l'environnement, c'est de la roupie de sansonnet.  Ses demandes ne s'imposent pas au Préfet qu'il était et il peut faire ce qu'il veut dans son département en la matière.

Plus tard, en qualité de préfet de région Rhône-Alpes, il fustigera "l'écologie de gazon" sans doute à comparer à l'écologie des champs représentée par les chasseurs. Et bien sûr, il ne fit rien pour répondre à nos demandes environnementales locales. 

Le voici revenu à ses premières amours ultra-marines. Pas sûr que le scandale de la chlordécone ou les enjeux environnementaux martiniquais, guadeloupéens ou calédoniens soient devenus sa préoccupation après son passage à la présidence de la commission de régulation de l'énergie où il déclara en novembre 2021 au Journal LE MIDI LIBRE qu'il n'y aurait pas d'augmentation des tarifs de l'énergie... Pas de quoi rassurer sur la qualité de sa prospective...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :