Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

OGM & dioxine, même firme, même inquiétude

Le documentaire d'hier soir sur ARTE à propos de MONSANTO laisse un sentiment d'inquiétude profond. On a la preuve que MONSANTO manipule politiques, médias, et experts scientifiques et médicaux sans aucune vergogne, depuis des décennies.

Qu'elle est responsable des crises sanitaires sur la dioxine (agent orange de la guerre du VIETNAM), de l'hormone de croissance bovine et aujourd'hui des OGM dans l'agro-alimentaire et que sa puissance et son cynisme sont tels qu'elle influence directement les politiques publiques.

Le reportage illustre des cas par dizaines de scientifiques qui ont tout perdu parce qu'ils osaient émettre un simple avis critique sur les prétendues études réalisées par MONSANTO sur la toxicité de ses productions...
Christian VELOT, sur le plateau d'ARTE, rappelait son cas personnel puisque son laboratoire est dépecé parce qu'il a osé s'interroger sur les OGM (cf. le compte rendu de sa conférence du 29 février sur ce blog).
Le jeu des chaises musicales où un chercheur ou un avocat passent directement de MONSANTO à la Food & Drug Administration, sans que cela ne pose de problème de conflit d'intérêt ou d'éthique, est l'une des forces du système MONSANTO. La FDA est sensée représenter l'intérêt général, l'indépendance vis à vis des firmes agro chimiques... Et elle est infiltrée de l'intérieur par celles-ci...

Mais on aurait tort de railler les seuls américains : en FRANCE nous faisons la même chose tous les jours entre le corps préfectoral et la magistrature administrative, et cela jusqu'au niveau le plus élevé du Conseil d'Etat...

Restent ces images magnifiques des communautés villageoises en Amérique du Sud ou en Inde qui se battent au quotidien, avec leurs faibles moyens, mais la conscience de sauver la biodiversité et une certaine façon de vivre ensemble...

Et je repense à Michel BARNIER, à propos du CRUISER, qui se réfugiait derrière l'avis de l'AFFSA pour indiquer qu'il ne pouvait faire autrement que d'autoriser l'utilisation...malgré les menaces avérées sur les abeilles... Jusqu'à quand les politiques se cacheront ils derrière des expertises orientées, même au sein des organismes publics ?

PS : Nous ne sommes pas allés à la soirée de Lionel TARDY sur la SICN. Mais nous l'avions prévenu auparavant bien entendu.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :