Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

André GORZ, ECOLOGICA...

Publié le 24 Août 2008 par Thierry BILLET in Environnement


André GORZ s'est suicidé il y a quelques mois, défiant ainsi les perspectives d'une sénilité qu'il n'aurait pas supportée.

Il a contribué largement à la progression de la pensée écologiste en FRANCE depuis les années 70 sous le pseudonyme de MICHEL BOSQUET au NOUVEL OBSERVATEUR.

Sa "lettre à D" est un hymne amoureux qui ne souffre pas beaucoup de comparaison.

Mais je voulais ce soir vous signaler la parution d'un recueil d'articles posthumes sous le titre "ECOLOGICA" aux éditions GALILEE.

Les textes de dates quelquefois anciennes sont d'une actualité brûlante.

Je n'en cite qu'un court extrait :

"L'écologie n'a toute sa charge critique et éthique que si les dévastations de la Terre, la destruction des bases naturelles de la vie sont comprises comme les conséquences d'un mode de production; et que ce mode de production exige la maximisation des rendements et recourt à des technologies qui violent les équilibres biologiques. Je tiens donc que la critique des techniques dans lesquelles la domination sur les hommes et sur la nature s'incarne est une des dimensions essentielles d'une éthique de la libération".

Il rappelle l'oeuvre d'Ivan ILLICH dans les années 70 que ni la gauche ni la droite n'ont voulu entendre, embarqués corps et âme dans le productivisme libéral ou celui du "programme commun de gouvernement".

Cette critique sonne d'autant plus juste que si les décideurs avaient pris en compte ces problématiques au bon moment, nous ne serions pas aujourd'hui au coeur d'une interrogation majeure sur la survie de l'humanité sur la planète.

ILLICH qui nous demandait de nous interroger non seulement sur les objectifs politiques mais aussi sur les outils pour y parvenir : dis moi la technologie que tu utilises, je te dirai quelle société tu auras.

Entre le solaire et le nucléaire, il n'y a pas qu'un choix technique.

 Il y a le choix entre une énergie centralisée, contrôlée par une direction secrète, menacée par la transparence et une énergie décentralisée, modulable, qui développe l'autonomie et la convivialité.

Achetez vite ECOLOGICA !