Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

SILA, une compétence optionnelle TRANSPORTS ?


J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de l'initiative du Conseil de développement Rhone Alpes du Bassin Annécien, piloté par Patrick LANDECY & Serge LESIMPLE, comme instance ouverte de débats sur notre avenir commun.

La réunion de la commission TRANSPORTS de la semaine dernière a permis de confronter nos points de vue sur l'avenir du territoire en matière de transports, grâce à trois groupes de travail.

Je suis intervenu sur trois propositions :

1. Moratoire des investissements routiers de capacité :   il faut montrer dès maintenant que l'on infléchit d'une manière radicale notre politique des transports en faveur du transports collectifs. Dans une situation de contraintes financières fortes, on ne peut continuer à dépenser l'essentiel de l'argent dans la route et saupoudrer quelques crédits dans les transports collectifs comme le fait le Conseil général = il faut une véritable inversion des priorités.

2. Les parkings doivent être payants : même si l'offre de transports publics est excellente, comme c'est le cas dans la C2A, les gens préfèreront prendre leur voiture, symbole de liberté, pour se déplacer. Les études suisses prouvent que seules la réduction des places de parking et le fait de les rendre payantes permet un transfert modal significatif. Il faut donc arrêter la gratuité des parkings pour être cohérents avec nos investissements en faveur des transports collectifs. Je plaide personnellement pour rendre payant le stationnement Place des Romains et à l'intérieur du périmètre de la rocade d'ANNECY.

3. L'autorité régulatrice des transports est à construire : Tous les représentants du territoire en dehors de la C2A se sont plaints de l'absence de transports collectifs vers la Cluse du Lac ou vers SILLINGY. J'ai rappelé que les choix d'urbanisation qui avaient été faits étaient irresponsables car on a construit sans prévoir l'offre de transports. Aujourd'hui ces communes deviennent demandeuses d'entrer dans l'agglo pour que la SIBRA aille jusque chez eux. Cela pose la question du financement de ces investissements colossaux et du fonctionnement du service public. Pour cela, il faut que la future autorité régulatrice des transports, plus large que l'agglo, puisse récupérer le versement transports de la part des entreprises. Il faut donc une structure de coopération intercommunale qui préfigure une agglomération annécienne allant de CRUSEILLES à FAVERGES et puisse se saisir du dossier des transports. Les temps sont mûrs pour cela.  Le Conseil général finance une étude technique pour un site propre sur la RN 508 depuis ANNECY le long du lac : des aménagements sur place sont possibles et permettraient de mettre des bus efficaces d'ANNECY à SAINT JORIOZ. Michel BEAL, maire de SAINT JORIOZ en est un fervent partisan.

Dans ce contexte, j'ai suggéré que le Syndicat du Lac puisse offrir une compétence optionnelle "TRANSPORTS" pour permettre d'avancer sur ce dossier. Jean BOUTRY a eu la gentillesse de reprendre cette piste de travail dans sa synthèse.




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :