Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Une " grande profession du droit" ?


Une fois n'est pas coutume, quelques mots sur mon métier d'avocat.

Alors que le libéralisme économique échevelé nous a conduit à la crise dans laquelle nous entrons, c'est au nom de ces recettes de libération de la concurrence et de lutte contre les "monopoles" que le Conseil National des Barreaux a repris l'idée d'une grande profession du droit incluant les notaires, les huissiers, etc.


L'objectif est de permettre par exemple à des actionnaires qui ne soient pas des avocats de rentrer dans le capital des cabinets "pour les aider à devenir concurrentiels sur le plan international"...

Quel cabinet annécien, annemassien, chambérien cela concerne-t'il ?

Pour permettre à quelques cabinets parisiens de se lancer dans l'émission d'actions à la Bourse, il faudrait remettre en cause les équilibres économiques et le fonctionnement éthique de tous les cabinets de FRANCE ?

Drôle de conception du rôle que doit jouer la profession d'avocats dans le monde qui s'effondre autour de nous !

En effet plus que jamais dans une période de crise aiguë, c'est son rôle de défenseur des libertés publiques que l'avocat doit assumer et valoriser.

Les avocats sont "par-dessus le marché" comme le dit joliment mon syndicat, le Syndicat des Avocats de FRANCE, vent debout contre cette réforme qui n'a donné lieu à aucun débat sérieux dans la profession.

Dans ces périodes troublées où la répression, la rétention, l'expulsion, et pour tout dire la déraison l'emportent sur la fraternité et la solidarité, le métier d'avocat est plus que jamais celui du souci des droits des plus faibles.

Et cela est contradictoire avec une logique purement mercantile.

Si les avocats eux-mêmes se laissent entraîner dans le système de concurrence absolue et sans règle, qui est en train de  faire faillite sous nos yeux, où allons nous ?

Aujourd'hui comme hier, la modernité c'est la morale et le respect des règles démocratiques; pas la fuite en avant dans une fausse bonne idée à la recherche de parts de marchés hypothétiques sur les plate-bandes d'autres professions du droit.

Pour plus d'informations, le site du Syndicat des avocats de France :

www.lesaf.org





Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :