Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Déléguée syndicale dénoncée abusivement


Une conductrice d'un bus de nuit de la SIBRA est attendue au terminus de sa ligne par 4 véhicules : 2 de la police nationale et 2 de la gendarmerie et 1 fourgon.

Après l'avoir accusée devant les passagers d'avoir bu, elle est enfermée dans le fourgon et on lui fait souffler plusieurs fois dans un alcootest car elle ne présente aucun signe d'alcoolémie.

Le problème c'est que cette dame n'a rien bu.

Qui a alerté les forces de l'ordre ?

Pourquoi avoir mobilisé quatre véhicules ?

Pourquoi l'avoir accusée publiquement avant même d'avoir vérifié son alcoolémie ?

Dans la presse locale, M. CRISTINI directeur, affirme que ce sont les passagers du bus qui ont alerté les forces de l'ordre.

On ne peut que le croire.

Mais s'étonner que ce simple contrôle d'alcoolémie mobilise quatre voitures et un fourgon à 23 heures passées dans ANNECY...

Car voilà un traitement bien exceptionnel.

Le pur hasard veut qu'il concerne une déléguée syndicale CFDT travaillant dans une entreprise sous-traitante de la SIBRA et qui a donc été accusée à tort au vu et au su de tous d'une faute qui aurait évidemment justifié son licenciement.

La déléguée ne se remet pas de la peur qu'elle a eue. Elle est dispensée de travail de nuit depuis.

Elle n'a vu aucun de ses passagers appeler et aucun ne s'est présenté lorsque les forces de l'ordre sont intervenues pour revendiquer l'appel.

La CFDT a saisi le Parquet du Tribunal de Grande Instance d'ANNECY pour connaître les coordonnées de la personne qui a commis le délit de dénonciation calomnieuse.

Un passager donc...





Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :