Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

AG d'ANNECY LAC PECHE ce dimanche

Publié le 12 Décembre 2010 par Thierry BILLET

L'assemblée générale d'ANNECY LAC PECHE, l'association des pêcheurs du lac d'ANNECY a eu lieu dimanche matin. C'est une réunion importante pour rencontrer les centaines de pêcheurs amateurs et leurs représentants, même si nous rencontrons souvent par ailleurs M. Christian GUIRAUDON qui en est le président.

Les débats concernaient bien entendu le prochain réglement de la pêche sur le lac.

M. GUIRAUDON a rappelé les termes de la réunion des experts internationaux réunis au SILA et dont nous attendons le rapport écrit.

Il semble désormais acquis que compte-tenu des effectifs insuffisants de poisson de plus de 38 centimères pour la féra, une réduction de la pression de pêche est nécessaire.

Elle doit être équitablement répartie entre la pêche professionnelle et la pêche amateure.

Cela signifie clairement que le nombre de pêcheurs professionnels doit être réduit ou plus exactement qu'il doit être adapté à celui des pêcheurs qui exercent aujourd'hui réellement leur activité sur le lac (2-3 pour 5 licences). Il ne faut pas laisser s'installer de nouveaux pêcheurs auxquels on ne pourrait garantir des revenus suffisants dans l'exercice de leur métier.

Pour les pêcheurs amateurs, la question posée est celle de la mortalité des féras pêchées en deçà de la taille légale : combien d'entre elles décédent ensuite ? Les points de vue divergent sur ce point, tout comme la mortalité des poissons relâchés par les pêcheurs professionnels.  Le débat autour de cette question est important pour la définition de la nouvelle taille légale autorisée. Pour aller à l'essentiel, si 20% des poissons de 36 ou 37 centimètres décédent, il vaut mieux peut-être baisser la taille à 36 ou 37 pour ne pas subir cette mortalité car le "stock" de poissons sur ces tailles est important.
Pour autant, cela annoncerait des pêches importantes pour quelques années à venir, mais cela ne va t'il pas menacer la reproduction des poissons en mettant en cause les géniteurs ?

Une telle réduction de la taille légale devrait alors s'accompagner d'une réduction des quotas pour le pêcheurs amateurs de manière à ne pas mettre en cause la gestion à moyen terme de cette espèce.

Pierre BRUYERE et moi-même sommes donc intervenus pour appeler à une gestion à moyen terme de la ressource halieutique sans modifications annuelles de dernière minute qui empêcheraient de mesurer les conséquences de la politique suivie, gestion de moyen terme accompagnée d'une évaluation scientifique fine confiée à des spécialistes internationaux impartiaux.

On ne travaille pas pour le réglement de la pêche en 2011, mais pour une régulation à 10 ou 20 ans de la ressource halieutique dans une perspective qui concilie la viabilité économique de quelques pêcheurs professionnels, des pêcheurs amateurs qui pêchent raisonnablement pour satisfaire leur passion qui a toute sa place sur le lac d'ANNECY et une part pour la pêche touristique : ANNECY devrait disposer d'un ou deux accompagnateurs professionnels pour des pêcheurs venant profiter de ce cadre exceptionnel.

Les pêcheurs présents, par leurs applaudissements, ont souligné leur volonté de s'inscrire dans cette démarche de gestion durable dont ils sont, grâce aux alevinages et au travail bénévole qu'ils réalisent, l'un des acteurs principaux. Qu'ils en soient remerciés : ce bénévolat est une des richesses du lac !