Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Inondations, sécheresse, le début de la fin...

Publié le 23 Août 2010 par Thierry BILLET

Cet été, les pires inondations au PAKISTAN, la pire sécheresse en RUSSIE, des catastrophes climatiques en CHINE ou en AFRIQUE, et les médias ne nous montrent que les images déjà archivues de populations pauvres en état de survie.

On parle plus de quelques touristes français au LADDAKH que des milliers de morts parkistanais et des millions de sans abri. Il faudra revenir sur ce tourisme dans un pays jusque là préservé de l'influence touristique massive et qui devient un nouvel eldorado pour les tour op

Mais surtout on ne nous dit rien de cette conjonction chronologique affolante de désordres climatiques sur tous les coins de la planète.

Aucune tentative d'explication causale, aucune réflexion sur les mécanismes climatiques qui expliquent ces déréglements majeurs.

La mousson existe depuis la nuit des temps, les pakistanais savent vivre avec elle puisque le cycle de leurs cultures est adapté à celui des moussons...

Il s'est donc passé un phénomène qui correspond exactement aux prévisions du GIEC car cette année n'est pas isolée : elle s'inscrit dans une tendance de fond qui est celle du renforcement des "chocs"  avec une accentuation paroxystique des mécanismes climatiques habituels.

Ce sont les humains les plus pauvres qui en subissent d'abord les conséquences, ceux qui habitent dans les régions les moins tempérées.

Pendant ce temps là nos agriculteurs jouent avec la Bourse le prix de leurs récoltes céréalières. Cette année ils ne demanderont pas d'aide publique pour les mauvais cours du blé. Mais certains se mordront les doigts de ne pas avoir attendu les incendies russes pour décider de leur vente. Voilà qui est presque moral.

Ce qui est le plus inquiétant, c'est l'absence de prise en charge stratégique de ces changements climatiques : ce qui nous menace, ce ne sont pas quelques centaines de Roms, pourchassés dans leur pays d'origine en ROUMANIE; ce sont les millions de réfugiés climatiques de l'Asie du Sud Est, dans des pays où les Villes sont au dessous du niveau de la mer...

Il faut aller en SUISSE pour lire quelques articles prudents sur le sujet.

Je vous les recommande :

http://www.swissinfo.ch/fre/societe/La_canicule_russe_favorise_les_inondations_au_Pakistan.html?cid=22140596

http://www.illustre.ch/planete-climat-intemperie-Chine-Pakistan-Russie_54570_.html