Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

JO 2018, une incompréhension qui grandit

La manifestation organisée mardi par les agriculteurs à DOMANCY qui ont interpellé vertement MM. MONTEIL et GROSPIRON à la mairie de la commune est un symptôme de l'incompréhension grandissante à l'égard du dossier des JO.

J'ai déjà dit ici à plusieurs reprises que le comité d'organisation pêchait gravement par manque d'explications et de débat public pour expliquer sa démarche et recueillir les avis des citoyens.
Je me suis élevé contre le prix abusif du concert gratuit du 23 juin sur le PAQUIER.

En fait, depuis que le CIO a imposé de ne plus faire de ces Jeux un projet pour toute la HAUTE SAVOIE en rendant obligatoire le resserrement des épreuves sur LES ARAVIS, ANNECY et CHAMONIX, nous sommes face à une quadrature du cercle.

Eric FOURNIER, maire de CHAMONIX, dans l'édition de Mercedi du DAUPHINE, pose ses conditions pour accepter d'accueillir les épreuves.

Les contraintes d'espace sur cette ville sont telles qu'il faut envisager une opération de rénovation urbaine sur des espaces déjà construits, en dehors des zones dangereuses, etc. On peut comprendre que M. FOURNIER soit d'une prudence de siou dans une affaire comme celle-là. Annoncer des expropriations pour cause d'utilité publique pour construire le futur village olympique ne doit pas être sa tasse de thé.

Plutôt que d'admettre publiquement ces difficultés qui ne sont que le fruit d'exigences du CIO  en contradiction avec les enjeux initiaux de la candidature portée par la Ville d'ANNECY, le comité d'organisation travaille en circuit fermé et se trouve donc aujourd'hui dans une impasse.

Les mêmes interrogations et les mêmes manifestations ont lieu à MUNICH car le problème est là-bas identique.
Le CIO raisonne en fonction des droits de retransmission de la télé ...comme toutes les instances sportives d'ailleurs.

Dans cette configuration, il est important de rappeler que les Jeux ne peuvent se faire en reniant nos valeurs. Tout ne peut  pas être justifié par la nécessité de présenter au CIO un dossier conforme à ses exigences si ces exigences se révèlent incompatibles avec les choix politiques qui ont été faits.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :