Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Limiter notre croissance...

Publié le 29 Décembre 2011 par Thierry BILLET

A la lecture d'un article de MEDIAPART sur François BAYROU et le "modèle" allemand, je découvre cette déclaration du Ministre des finances allemand... à méditer ! 

Économie Le 14 décembre à 12h11
Le ministre allemand des Finances appelle l'Occident à «limiter sa croissance»
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schaeuble, lors d'une audience sur l'aide à la Grèce, le 5 juillet 2011 à Karlsruhe. (AFP / Uli Deck)

Le ministre allemand des Finances a lancé mercredi un appel inhabituel aux pays occidentaux à limiter leur croissance économique pour le bien de tous et le respect des idéaux chrétiens, dans une tribune à l'hebdomadaire Die Zeit, diffusée mercredi.

«Tout autant que nous devons nous engager pour vaincre la faim dans le monde entier, nous devrions par ailleurs nous engager à limiter la croissance économique dans nos propres pays occidentaux», écrit Wolfgang Schäuble dans ce texte à paraître dans l'édition de jeudi du magazine.

«Le fait que nos taux de croissance ne rivalisent plus avec ceux des pays en développement comme la Chine, l'Inde, ou le Brésil, ne signifie pas que notre politique économique est un échec mais que nous avons déjà atteint un niveau de richesse certain pour une grande partie de la population, et que d'autres doivent encore atteindre cela. Nous devrions l'accepter», a ajouté le doyen du gouvernement allemand, âgé de 69 ans.

«Les économies occidentales ont atteint un certain degré de saturation; dans cette situation, nos buts et nos devoirs résident avant tout dans le fait de contrôler les inégalités et les tensions qui en découlent».

Ce devoir de limiter la croissance dans les pays riches découle selon le ministre, de confession protestante et membre de l'Union démocrate-chrétienne (CDU) de la chancelière Angela Merkel, de l'idée religieuse que l'Homme «a besoin de limites, qu'il ne veut en général pas reconnaître».

(AFP)