Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

PRIORITERRE et les JO 2018

Publié le 10 Avril 2010 par Thierry BILLET in Environnement

 

Belle assemblée générale de PRIORITERRE ce vendredi à la Maison pour la Planète à MEYTHET avec une participation de plus de 100 personnes et des perspectives enthousiasmantes de développement pour l'année 2010 après des difficultés sérieuses liées à l'abandon soudain de nombreux projets au moment de la crise financières de 2008.

 

Tout les participants ont souri en élisant les trois membres de droit, tous parlementaires UMP qui ne mettent jamais les pieds aux réunions mais n'ont pas manqué de confirmer qu'ils voulaient occuper leurs sièges...  Tandis que François AUNIS, très ému au moment de quitter la présidence après 20 années, ne manquait pas de souligner l'attitude  désagréable du président de l'Assemblée nationale lors de l'inauguration de la Maison pour la Planète. On se souvient qu'il l'appela "ma maison" alors qu'il ne prit aucune part à sa construction due au soutien sans faille de la Mairie de MEYTHET qui accepta de porter la maîtrise d'ouvrage et d'offrir le terrain !

 

 

Le débat sur les JO entre Charles MAGNIER, directeur de PRIORITERRE et Khaled DEGHANE, du comité anti JO fut ce qu'il devait être. L'affirmation de la part de Charles de la nécessité de faire confiance au Comité d'organisation car si ces Jeux ne sont pas en rupture avec ce qui s'est fait jusqu'à présent, et notamment ce qui va se faire à SOTCHI en RUSSIE, la candidature d'ANNECY n'a aucune chance. Et la réponse de Khaled selon laquelle on ne peut pas faire confiance aux politiques départementaux; de toutes façons, cette candidature n'a aucune chance; et le doublement de la ligne ANNECY-AIX LES BAINS ne se fera pas, etc.

D'un côté le pari que la problématique des JO peut entraîner le basculement des politiques sur les territoires départementaux dans une économie d'empreinte écologique positive avec des équipements passifs en matière énergétique, et démontables si ils ne peuvent être réutilisés sur place dans l'avenir, ou si ils sont trop agressifs pour les espaces agricoles et naturels comme le village olympique de PASSY ou le tremplin de LA CLUSAZ.

De l'autre, une posture de dénonciation que nous ressert à chaque conseil municipal le représentant du NPA sans aucune perspective. Interrogé sur le point de savoir si d'un point de vue mondial il ne valait pas mieux que les Jeux aient lieu à ANNECY avec un bilan écologique positif plutôt qu'ailleurs où l'on serait moins regardant, Khaled répondit que de toutes façons, les allemands seraient plus forts que nous en matière environnementale.

Rien n'est joué. Peut-être que le pari tenté par PRIORITERRE sera perdu et que l'UMP arrivera à faire retomber le projet des Jeux dans l'ornière habituelle; mais ce pari mérite d'être pris car si les liaisons ferroviaires qui figurent au dossier sont réalisées, nous aurons enfin une véritable offre de transports collectif dans le département d'ici 15 ans.

Nous aurons à en juger sur pièces lors de la présentation du dossier de candidature l'année prochaine : sera t'il compatible avec l'urgence écologique et la convention alpine ou sera t'il un projet mégalo comme l'ont été tant d'autres avant lui. Il nous appartiendra alors de dire ce que nous avons à dire, mais se contenter de dénoncer sans proposer, non merci !