Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

QUEYRANNE, privé du droit de se défendre...

Publié le 4 Décembre 2011 par Thierry BILLET

Ce qui se passe au Conseil régional à LYON échappe largement à la population haut-savoyarde. La HAUTE SAVOIE qui a voté massivement pour EUROPE ECOLOGIE ignore tout des votes de ses élus à la Région.


Les VERTS à la Région sont en conflit ouvert avec le PS entre autres sur la fermeture du Lycée MOUNIER à cause de problèmes de sécurité.

JJ. QUEYRANNE a pris une décision controversée concernant la capacité d'accueil du Lycée à la rentrée.

Des parents d'élèves attaquent la décision ainsi qu'un conseiller régional Vert.

Pour défendre sa décision devant le Tribunal administratif (TA), le Président du Conseil Régional doit obtenir un mandat du Conseil régional.


C'est là où le bât blesse : les VERTS votent contre l'autorisation au Président à défendre sa position devant le Tribunal.


De ce fait, le mémoire déposé par JJ. QUEYRANNE au TA est déclaré irrecevable par la juridiction puisqu'il n'a pas obtenu le mandat qu'exigent les statuts du Conseil Régional.


Je vous avoue que cette attitude m'inquiète :

N'importe qui a droit à être défendu : le violeur, comme l'immigré sans papier, comme le Président du Conseil régional.


Même si l'on n'est pas d'accord avec une décision qui a été prise, on doit permettre à celui qui l'a prise de défendre sa position devant le Tribunal.

Lui interdire de le faire est un véritable déni de justice : chacun doit avoir accès au Juge; c'est un principe imprescriptible de la démocratie. Chaque avocat se bat partout dans le monde, tous les jours et sur tous les fronts du droit pour que cet accés au Juge soit possible pour tous. 


Il faut toujours distinguer le débat sur le fond et la possibilité pour chaque partie de s'exprimer devant le Juge.


En l'espèce, les VERTS sont contre la position de JJ. QUEYRANNE, c'est leur droit.

Mais qu'ils utilisent leur poids électoral pour empêcher JJ. QUYERANNE de défendre son point de vue devant le Juge, c'est un déni de justice.


Rappelons nous VOLTAIRE qui nous dit qu'il n'est pas d'accord avec l'opinion d'untel, mais qu'il se battra pour qu'untel puisse l'exprimer.


Derrière la position des VERTS, il y a celle des FOUQUIER-TINVILLE qui vivent leur mandat politique comme celui du chevalier blanc redresseur de torts ... et qui en viennent ensuite à interdire le droit de JJ QUEYRANNE à un procès équitable en utilisant leur mandat pour empêcher sa défense  dans un contentieux qu'ils ont alimenté !


Quand, en plus, les VERTS sont dans la majorité régionale avec le PS, on a encore plus de mal à comprendre... 

Et on se lamente du ravissement de l'UMP en Région devant cette cacophonie majoritaire.

 

Je ne crois pas que les hauts savoyards aient voté écologiste aux Régionales pour que les VERTS prennent cette posture politique de nature totalitaire. En tous cas, pas moi !

Faire de la politique autrement, ce n'est pas cela.


Et la tonalité des propos d'Eva JOLY, qui ne se dépare plus jamais de sa posture de magistrate décidant du bien et du mal, excommuniant les uns ou les autres, confirme cette posture finalement anti démocratique.