Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Tourisme en Rhône Alpes

Publié le 4 Juillet 2010 par Thierry BILLET in Politique locale

  Le tourisme est un des premiers secteurs de Rhône Alpes avec environ 100 000 emplois directs. Mais depuis dix ans, le secteur a perdu 10 millions de nuitées. L’objectif de la Région et du comité régional de Tourisme, développer tourisme en respectant l’environnement.

      Il n’y a plus de rente de situation dans le secteur du tourisme, dans un marché mondialisé. Pour l’offre, pour les prix, la concurrence est rude  et les demandes des clients évoluent. Le développement du tourisme source d’emploi, d’aménagement, de débouchés pour les productions agricoles, s’impose pour Rhône-Alpes.
     C’est ce qu’a rappelé ce jeudi matin Jean-Jack Queyranne, président de la Région, lors d’une conférence de presse tenue en présence de Gérard Périssin Fabert, tout nouveau président du Comité régional du Tourisme (Rhône-Alpes Tourisme) et de Claude Comet, conseillère déléguée  à la montagne et au Tourisme.
     Rhône-Alpes est la deuxième région touristique de France après Provence Alpes Cote d’Azur, avec 11% des nuitées français, 151 millions de nuitées touristiques en 2009, 9,9 milliards d’euros de consommations touristiques. Le tourisme régional résiste assez bien à la crise. «  Le nombre de nuitées a reculé de 2% en 2009, contre 6% au niveau national » a rappelé Jean Jack Queyranne.

Les prochaines années plus difficiles
     Les années qui viennent seront plus difficiles sur tous les plans. «  Elles ne seront pas comme les trente dernières années » explique Claude Comet. Les évolutions climatiques font planer des incertitudes sur les sports d’hiver. Les incertitudes économiques sont encore plus lourdes. Si le marché des séniors est à court terme intéressant, que deviendrait-il avec des retraités cessant plus tard leur activité et bénéficiant de pensions moins importantes. Etla concurrence va s'accroitre: d'ici à 2025 rappelle la conseillère chargée du tourisme, le nombre de clients va être multplié par deux au niveau mondial, mais le nombre de destinations sera multiplié par trois.
Etalement des vacances
    Le tourisme régional doit donc  innover, confirme Gérard Périssin Fabert. L’innovation, c’est sans doute d’abord une offre plus accessible au niveau des prix : des forfaits, des packages d’activités tout compris séjour-loisirs, voire transport. Il convient d’amortir des investissements qui souvent ne fonctionnent que quelques mois par an. Cet objectif pose l’épineuse question des rythmes sociaux et des rythmes scolaires. L’Allemagne semble bien gérer l’étalement qui permet d’utiliser les équipements. En France, le raccourcissement des vacances pourrait concentrer la fréquentation, à moins d’un étalement des vacances d’été.
Parc immobilier
     L’avenir passe aussi par l’évolution du parc des lits de loisirs,  dont beaucoup sont " froids". Une bonne partie des logements de loisirs ne sont plus aux normes, mais la Région n’a pas les moyens de prendre en charge une politique qui relèverait de l’Etat. Il faut aussi faire bouger  une hôtellerie familiale qui a dans bien des cas peu évolué : établissements hors normes, offre insuffisante. Le chèque hébergement mis en place par la Région a permis de moderniser quelques dizaines d’hôtels, mais il y en a des centaines qui devraient évoluer.
    L’avenir du tourisme passe aussi par une autre politique de transports, évidemment surtout dans les secteurs de montagne. Le prix de l’énergie, le coût des infrastructures, la qualité de vie dans les stations, la qualité de l’air : tout devrait pousser à favoriser les transports collectifs, en particulier le TER, le train. La SNCF sera invitée à développer une offre régionale attractive. Des tickets à tarifs  très symboliques, pourraient être mis en place.
   Gérard Périssin Fabert présentera à la rentrée la stratégie touristique régionale qui sera soutenue financièrement par la Région.


Tiré de l'excellent site internet ENVISCOPE sur l'environnement en Rhône Alpes que je vous recommande vivement.

http://2010.enviscope.com/