Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Plan de prévention des déchets

Publié le 18 Février 2014 par Thierry BILLET

Bonne réunion de travail du comité du suivi du plan de prévention des déchets de l'agglo pour faire le bilan de l'année 2013 et envisager le programmes d'action de l'année 2014.

La présence dans la réunion de représentants des associations et des entreprises et institutions qui collaborent à ce projet est excellente pour susciter des synergies et apporter des idées nouvelles.

Parmi celles-ci, Khaled DEHGANE qui représentait ROULE & CO a relancé l'idée de "boites à dons" dont je vous avais déjà entretenu à propos de l'exemple genevois. Ce sont des endroits où les habitants peuvent déposer des objets encore utilisables mais dont ils n'ont plus l'utilisation

Bonne réunion de travail du comité du suivi du plan de prévention des déchets de l'agglo pour faire le bilan de l'année 2013 et envisager le programmes d'action de l'année 2014.

La présence dans la réunion de représentants des associations et des entreprises et institutions qui collaborent à ce projet est excellente pour susciter des synergies et apporter des idées nouvelles.

Parmi celles-ci, Khaled DEHGANE qui représentait ROULE & CO a relancé l'idée de "boites à dons" dont je vous avais déjà entretenu à propos de l'exemple genevois. Ce sont des endroits où les habitants peuvent déposer des objets encore utilisables mais dont ils n'ont plus l'utilisation, typiquement des livres ou du petit électroménager. On va donc envisager de demander à Woodstock création qui récupère déjà dans les déchetteries du bois qu'il utilise pour fabriquer des meubles de proposer quelques prototypes de démonstration et tenter une expérimentation.

En tous cas, le résultat 2013 est bon avec le développement de la collecte des cartons en porte à porte dans le coeur de ville (9 tonnes par semaine !)

Ou la généralisation du recours aux gobelets consignés qui est encore trop méconnue de nos associations et qu'il convient de mieux faire connaître.

La redevance spéciale, appliquée à toutes les communes et toutes les institutions (Collèges, lycées, etc.) a bien fonctionné en responsabilisant les collectivités sur le nombre de bacs de collexte qu'ils détenaient en surabondance. Il va pouvoir maintenant être mis en oeuvre une politique de réduction de la production des déchets par les services communaux en demandant à chaque service de réduire drastiquement sa production de déchets à incinérer. Il convient maintenant d'aller plus avant dans le parc des entreprises privées qui produisent trop de déchets parce qu'elles ne paient pas assez cher leur traitement.

 

Nous sommes donc dans une phase vertueuse de réduction des déchets produits; même si le volet de la réduction à la source au niveau des producteurs nous échappe. Pour cela, il faudrait renforcer encore la responsabilité des fabricants dans la production des suremballages et la réutilisation des outils de livraison (palettes, verrerie, etc.).