Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Nouvelle croisade

Publié le 9 Février 2015 par Thierry BILLET

Les élus F-HAINE d'ANNECY sont taiseux en conseil municipal. Sans doute parce qu'ils ne préparent pas les réunions et qu'ils n'ont rien à proposer de concret, ils se taisent.  Par contre, quand ils écrivent, ils se "lâchent". "Combattre le mal à la racine" est le titre de leurs cogitations dans le bulletin municipal de ce mois. Rien à voir avec les dossiers municipaux, mais la volonté de capitaliser sur les attentats de janvier en attaquant l'ensemble des musulmans et en appelant ni plus ni moins à une nouvelle guerre de religion.

Se donnant une caution intellectuelle en citant le prédicateur BOSSUET dont on a retenu à propos de l'esclavage : « De condamner cet état [= l'esclavage], ce serait non seulement condamner le droit des gens, où la servitude est admise, comme il paraît par toutes les lois ; mais ce serait condamner le Saint-Esprit, qui ordonne aux esclaves, par la bouche de saint Paul, de demeurer en leur état, et n'oblige point leurs maîtres à les affranchir » Ou à propos des Juifs : "Cependant l'endurcissement des juifs, voulu par Dieu, les fit tellement opiniâtres, qu'après tant de désastres il fallut encore prendre leur ville de force […]. Il fallait à la justice divine un nombre infini de victimes ; elle voulait voir onze cent mille hommes couchés sur la place […] et après cela encore, poursuivant les restes de cette nation déloyale, il les a dispersés par toute la terre."

BOSSUET est donc bien pour le F-HAINE le prédicateur intolérant qu'il lui faut. Appelant à "combatre le mal à la racine", c'est la vulgate des catholiques intégristes appelant au combat contre l'autre monothéisme que nous livrent les élus F-HAINE dans leur tribune. Ils se rêvent déjà montant sur leurs destriers - après avoir enserré leurs femmes dans des ceintures de chasteté bien sûr - partir pour une nouvelle croisade contre les impies et brûlant au passage quelques homosexuels si l'occasion se présente en chemin. Le langage utilisé d'une virilité exacerbée appelle à l'intolérance et au conflit. On entend déjà les bruits de bottes, la loi martiale et l'eau bénite des assassins des républicains espagnols (Lisez "pas pleurer", le Goncourt de cette année, ou "les grands cimétières sous la lune" de Georges BERNANOS pour ces moments d'histoire à ne jamais oublier).

Aux antipodes de la laïcité qui a pour principe de défendre toutes les libertés religieuses pour permettre aux hommes de choisir librement en leur âme et conscience de ne pas croire si ils les préfèrent, le F-HAINE annécien affirme une idéologie de l'affrontement entre les religions, comme au bon vieux temps de la SAINT BARTHELEMY. On imagine comment ils rêvent d'une nuit des longs couteaux où l'on irait pourfendre les musulmans, car tel est bien le sens de cette tribune : appeler à l'affrontement des "communautés" pour nous obliger à choisir une religion contre une autre.

C'est cela dont nous ne voulons pas et qu'ont rappelé les grandes manifestations d'après CHARLIE : dans un pays de liberté, la conscience est libre et la religion est une affaire personnelle sacrée pour tous mais du domaine de la responsabilité individuelle.

C'est ce que les intégristes religieux catholiques, juifs ou musulmans refusent en voulant imposer aux autres le choix d'une seule religion pour tous, et d'abord de la leur. En acceptant la publication de cette tribune haineuse tout en l'assortissant d'une mise en garde aux annéciens, Jean-Luc RIGAUT a assumé une démarche laïque de libre expression des opinions, tout en rappelant les dangers d'une idéologie agressive, intolérante et au final totalitaire.

Derrière les sourires des élus F-HAINE, il y a la réalité d'idéologues pétris d'orgueil et de certitudes à imposer, puisque les autres sont par définition le mal. Aujoud'hui les musulmans, demain les juifs, après-demain les démocrates.

 

 

 

 

Commenter cet article

René JULIEN 09/02/2015 16:50

On va enfin savoir si démocrate de droite ( il a fallu une guerre mondiale et quelques millions de morts pour que le concept tente de naître ) est bel et bien un oxymoron .