Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Mouillages illégaux, nettoyage en cours

Publié le 18 Novembre 2016 par Thierry BILLET

Lors de la dernière réunion du collège des collectivités de la conférence lac au SILA, la Direction des territoires a fait un point de la lutte contre les mouillages illégaux sur le lac d'ANNECY. En 2015, 304 mouillages illégaux ont été recensés et au printemps 2016, ils avaient tous été supprimés. Avec l'été 2016, 127 nouveaux se sont épanouis et 99 ont été retirés après l'intervention de l'Etat. Il faut poursuivre dans cette voie : aucune tolérance ne doit être acceptée si l'on veut une situation claire et légale, ont rappelé tous les élus présents.

Il faut noter en outre que la DDT a recensé 308 ouvrages illégaux autour du lac, c'est à dire des constructions réalisées sans autorisation (par exemple la transformation d'un garage à bateaux en habitation, des rampes de mise à l'eau, etc.) : ces ouvrages sont désormais dans le collimateur de l'administration qui va revoir chaque propriétaire concerné lors du renouvellement de son autorisation d'occupation temporaire du domaine public lacustre.

A noter la fin de la réhabilitation de la promenade des SEINE à SEVRIER rachetée par le conservatoire du littoral et la démolition du garage à bateaux hideux qui la précédait.

Commenter cet article

BILLET 18/11/2016 10:42

Ca ne concerne pas les pontons, juste les mouillages illégaux.

Chiabaut 18/11/2016 10:06

Bonjour Thierry,

je trouve bien que l'on cherche à réhabiliter les bords du lac cependant, je regrette de passer du tout au rien. Les pontons (en bois) qui étaient privés (ce que je ne pouvais admettre du fait qu'ils étaient sur un domaine public (le lac)) vont être démontés. Pourtant ils font partie du paysage de notre lac, et qu'ils sont également pratiques pour aller se baigner (car il faut quand meme rappeler que peu d'endroits autour du lac sont accessibles pour cela). Pas de demie mesure. Pourquoi ne pas laisser ces pontons et les rendre publics. Le lac d'Annecy n'est pas non plus un lac de haute montagne ! J'ai l'impression qu'en cherchant à faire appliquer la loi stricto sensu, on passe du tout au tout et un juste équilibre aurait été me semble-t-il préférable.