Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Aveu implicite

Publié le 21 Septembre 2020 par Thierry BILLET

Premier acte : un courriel d'un élu éminent proche de Mme LARDET me reprochant ma vindicte à l'égard de celle-ci. Deuxième acte : ma réponse. Troisième acte : ma relance. Conclusion : l'aveu implicite de l'utilisation des moyens parlementaires pour la campagne des municipales.

19 août 14 heures 15

Bonjour Thierry,

Je suis abonné à ton blog, et depuis quelques temps, je dois te dire que je suis extrêmement déçu de lire régulièrement des attaques contre Frédérique LARDET, attaques purement gratuites et sans fondement objectif, et dont on se demande si elles ne finissent pas par desservir davantage son auteur que la cible visée de manière souvent primaire...!
Ta rancoeur s’exprime pleinement, c’est ton choix, mais il est très très très loin de l’opposition constructive que ton candidat souhaitait et que toi-même avais toujours souhaité de la part des élus minoritaires quant tu étais aux manettes majoritaires...
Curieuse conception de la démocratie !
Peut-être reprendras-tu l’habitude de publier des chroniques et des articles de fonds intéressantes, j’espère que ce temps se rapproche, sinon je me désabonnerai de ton blog..., 
car, c’est bien connu, « il faut changer pour que ça change... »

19 août 18 heure 49

Bonjour X
Quand la commission nationale des comptes de campagne aura statué sur le compte de campagne de Mme Lardet, nous en reparlerons.
Tu as dû toi aussi participer a des réunions dans sa permanence parlementaire ou constater l'implication de ses attachés parlementaires, non ?
Pour moi ce combat est purement éthique = Mme Lardet a triché et violé la loi électorale.
Son compte de campagne doit être rejeté et son inéligibilité prononcée.
Pour le reste, je constate que tu n'abordes pas le fond de mon article = quel est le projet politique
de Mme Lardet ?
Poser la question c'est y répondre.

5 septembre 18 heures 34

Bonsoir X
Tu n'as pas répondu a ce courriel déjà ancien.
Comment interpréter ton silence ?
Tu infirmes ou tu confirmes l'utilisation des moyens parlementaires ?
Vive la vie  !