Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

VALLS ou Valse à MEYTHET ?

Publié le 9 Octobre 2013 par Thierry BILLET

Communiqué

 

QUELLE POLITIQUE D’ACCUEIL DES ETRANGERS

EN HAUTE-SAVOIE ET EN FRANCE ?

 

 

A l’occasion de la venue de Monsieur Valls à Meythet vendredi 11 octobre, c’est la question que veulent poser le Comité de Défense du Droit d’Asile, la Ligue des Droits de l’Homme, le Réseau Education sans Frontières et le Secours Catholique.

 

Ces associations se sont adressées par lettre à Monsieur le Ministre de l’Intérieur en juin dernier au sujet des dysfonctionnements qu’elles constatent en matière d’accueil des étrangers. Si la réponse écrite qui leur a été faite évoque des intentions et des pistes de réflexion, la situation ne s’arrange pas sur le terrain… ni dans la bouche du Ministre !

 

C’est pourquoi nous, membres de ces associations, tenons à exprimer notre inquiétude sur plusieurs points.

 

La stigmatisation d’une partie de la population par des généralisations n’est pas tolérable, par principe. Par ailleurs, les propos tenus par Monsieur Valls sur les Roms sont de nature à décourager tous ceux faisant preuve de volonté d’intégration ainsi que les citoyens, associations et collectivités qui mettent beaucoup d’énergie à les aider dans ce sens.

 

En ce qui concerne le dispositif de l’asile, nous voulons attirer l’attention sur des problèmes graves.


Lorsque des demandeurs d’asile déposent leur demande en préfecture, la loi prévoit qu’ils soient alors logés et nourris pendant l’examen de leur dossier. Ce n’est plus le cas actuellement en Haute-Savoie, et ces demandeurs, souvent avec enfants, sont à la rue et ne bénéficient d’aucun accompagnement.


Par ailleurs, pour tous les requérants de l’asile, les délais d’étude des dossiers sont si longs (plusieurs années) qu’ils engendrent des situations humaines indignes de notre pays. Nous rencontrons trop souvent des personnes qui, ayant connu déjà des expériences difficiles et venues chercher asile en France, sont en souffrance, confrontées à des conditions de vie dégradantes et traumatisantes, avec toutes les conséquences inévitables sur leur état de santé et sur l’évolution notamment des enfants.


Evoquons aussi l’enfermement d’enfants en centre de rétention administrative : cela ne devait plus se pratiquer d’après une promesse de candidature présidentielle, et pourtant cela arrive encore !


Impliqués au quotidien, les bénévoles de nos associations sont confrontés à des situations lourdes humainement et sont eux-mêmes mis en souffrance personnelle face aux carences de l'Etat.

 

Sans ignorer la complexité des problèmes, nous demandons une politique d’accueil des étrangers respectueuse de la loi et de la dignité humaine.

 

Comité de Défense du Droit d’Asile, Ligue des Droits de l’Homme,

Réseau Education sans Frontières, Secours Catholique.

 

Commenter cet article

SUREAU 30/10/2013 14:14


Pour nous éloigner de la xénophobie, une marseillaise des enfants ! voir http://psureau.canalblog.com/archives/2011/09/19/22095708.html