Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Chasse aux sorcières 15 jours avant l'audience du tribunal administratif

Publié le 14 Janvier 2021 par Thierry BILLET

Les belles déclarations d'empathie, de bienveillance et de solidarité de l'équipe ASTORG/LARDET se heurtent aux faits. Le dernier en date est l'annonce brutale par courriel aux 3 000 agents de la collectivité du renvoi de deux directeurs généraux adjoints nominativement cités. Cela s'accompagne de la rétrogradation d'un 3°pour faire bonne mesure. On se croirait chez AMAZON ou chez GOOGLE que d'afficher autant de mépris en stigmatisant des responsables administratifs dévoués au service public et dont le nom est livré en pâture. Il faut se pincer en lisant le courriel truffé de fautes de frappe ou d'insultes à la grammaire  qui n'hésite pas à proclamer "Je sais que tout changement entraîne de l’inquiétude. Croyez bien que je suis très attentif au bien-être de chaque agent, dans chaque direction." (Verbatim ci-dessous)

Pour "rassurer", on promet aux agents une réorganisation majeure sans exclure des suppressions de postes : "Si changement il y a, ce sera davantage au niveau du regroupement des directions au sein de directions générales adjointes reconfigurées que de suppressions ou de créations de nouvelles directions".

Et alors que le Tribunal administratif a audiencé le recours électoral au 28 janvier 2021, le Maire promet : "Cette fin de missions m’amènera, avec la direction générale, à vous proposer une nouvelle organisation-cible dans les toutes prochaines semaines qui tendra à mettre en œuvre le projet de mandat et à rendre notre organisation plus lisible."

Alors qu'il est sur la sellette d'une annulation de son élection d'ici un mois, le Maire engage une réorganisation majeure comme si il avait tout le temps d'un mandat qui s'achèvera indubitablement prochainement avec la décision de la juridiction administrative.

En attendant, ces mesures brutales vont désorganiser le service public alors que l'équipe municipale est en sursis et que des élections municipales auront lieu dès que les conditions sanitaires le permettront. Ce n'était vraiment pas le moment alors que les équipes ont dû gérer le COVID-19, l'incendie de l'Hôtel de Ville, et la fusion des 6 communes dans un contexte budgétaire contraint. Les agents du service public municipal méritaient mieux que ce coupage de têtes inopportun et néfaste à 15 jours d'une audience qui va sceller le sort de la majorité municipale actuelle. La brutalité de ces mesures ne pourra que renforcer le décalage entre l'image de marque "coopérative" que veut vendre l'équipe municipale à grands coups de panneaux publicitaires payants et la réalité de sa gestion opaque et violente. 

 

OFFRE D'EMPLOI de la MAIRIE d'ANNECY

Dans le cadre de sa réorganisation, le Maire d'ANNECY recherche rédacteur/rice en charge de l'orthographe et de la grammaire pour éviter que 3 000 agents reçoivent des courriels avec des fautes comme celles-ci :

"que leurs missions de directeur général adjoint s’achèvera d’ici quelques semaines",

"je souhaite que la collectivité les accompagnent" 

"Je reconnais leur investissement personnel tout au long des longues années qu’ils ont servi le territoire".

"Cela passe par la réduction du nombre de direction générale adjointe."