Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

ASTORG garde toute sa confiance à Mme LARDET

Publié le 4 Septembre 2021 par Thierry BILLET

C'est tellement beau ! M. ASTORG "garde sa confiance" aux maires adjoints qui viennent de lui faire un enfant dans le dos en créant un groupe au Conseil municipal sans son accord. Comme il a raison. Pour le coup, son directeur de cabinet qui a une longue  expérience politique à LYON l'a bien conseillé. Si il avait retiré les mandats des scissionnistes, il leur donnait un gage de virginité pour se représenter aux prochaines municipales après l'annulation par le Conseil d'Etat. Ils auraient ainsi pu refaire campagne en arguant d'une erreur de jeunesse dont ils avaient tiré les conséquences en quittant ASTORG pour réessayer de capter une partie des voix de droite. En leur gardant sa confiance, il les tient "serrés collés" contre lui et Mme LARDET aura la plus grande difficulté à faire oublier son alliance à ses électeurs du premier tour qui se sont majoritairement détournés d'elle au second tour des Municipales, comme le prouve le résultat du second tour.

Dans son périlleux exercice d'équilibriste, ASTORG est obligé de dire simultanément du bien des maires-adjoints stigmatisés par Mme LARDET (GREBER, LAFARIE,TATU,...) c'est à dire l'aile gauche de la majorité.

On peut imaginer les crises de nerfs dans son bureau de la part de tout ce beau monde qui ne s'entend sur rien.

On comprend aussi pour quelles raisons, les réunions de la majorité municipale se tiennent le lundi à huis clos sans les fonctionnaires municipaux. Et que les comptes-rendus de la réunion hebdomadaire des maires-adjoints ne sont plus adressés à tous les conseillers municipaux. Cet héritage des mandats de Bernard BOSSON repris  évidemment par JLR a été une des premières victimes de la volonté de "transparence" du couple ASTORG/LARDET. Le linge sale se lave en famille. C'est d'autant plus réalisable quand on ne décide rien...

Tout cela n'est possible que grâce à (ou à cause de ?) un sous investissement majeur des maires-délégués, à commencer par le premier adjoint, M. MARIAS qui continue son travail de consultant parti en mission dans toute la France en plus de son job de premier adjoint; une situation inédite à ANNECY quand elle faisait 50 000 habitants; mais totalement incroyable dans une ville de 130 000 habitants qui doit gérer la fin de la fusion des 6 anciennes communes, le COVID-19, le licenciement de 2 directeurs généraux adjoints, le limogeage d'un 3° et des départs réguliers de cadres de tous les services de la Ville, une situation financière moins florissante, etc. On comprend que des événements comme ceux de la Fête de la musique ne soient pas  anticipés = il faudrait y passer du temps, être là physiquement en mairie et mettre les mains dans le cambouis au lieu de professer de la méthode, de la méthode et encore de la méthode. 

 

ASTORG garde toute sa confiance à Mme LARDET