Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Vive la vie !

Publié le 1 Janvier 2022 par Thierry BILLET

L'arrêt du Conseil d'Etat refusant d'annuler l'élection municipale d'ANNECY est l'occasion d'un bilan personnel en ce début d'année 2022.

En tant qu'avocat, cet arrêt me rappelle plusieurs décisions de la juridiction administrative. Je vous ai déjà raconté la fois où le Tribunal administratif de GRENOBLE avait jugé que la cale sèche de SEVRIER était "démontable" malgré les dizaines de tonnes de béton. Ou quand le Tribunal administratif s'était déclaré incompétent au bénéfice du Conseil d'Etat ...qui se déclara incompétent lui-aussi à propos de la prolongation de la déclaration d'utilité publique de l'A41... Une constante de la justice administrative : ne pas voir ce qu'elle n'a pas envie de voir sous des motivations souvent incompréhensibles ou des affirmations d'autorité. 

En tant que citoyen, les alertes de la déontologue de l'Assemblée Nationale, de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, de la Commission nationale des comptes de campagne se seront heurtées à des institutions dépourvues de moyens ou de courage (ou les deux) malgré les pièces produites particulièrement probantes. On peut encore aujourd'hui en FRANCE ne pas remplir de déclaration d'intérêts alors qu'on est élu, et personne n'y trouvera à redire, même pas le Conseil d'Etat. Ou bien se faire des factures pour justifier l'utilisation des moyens municipaux ou utiliser sa permance parlementaire... Je joins par exemple à ce post une des 2 demandes de factures que François ASTORG candidat a faites à François ASTORG maire pour régulariser son compte de campagne par l'intermédiaire du mandataire financier de RÉVEILLONS ANNECY.  Sans que ces preuves ne suscitent de réactions d'aucune de ces trois institutions chargées pourtant de moraliser la vie politique. Rien n'a donc changé depuis la validation des comptes de SARKOZY. Continuez ! 

En tant qu'ancien élu, ce fut un plaisir et une grande fierté de mener à bien les dossiers emblématiques dont la Ville et l'agglomération s'enorgueillissent aujourd'hui. De la suppression des phytosanitaires aux jardins partagés, de la labellisation "CITERGIE" de l'agence de la maitrise de l'énergie à la politique de régulation de l'éclairage public, de la zone de circulation différenciée au réseau de capteurs de la qualité de l'air, et puis bien entendu, de l'aide à la création de la coopérative "La solaire du lac" au  programme "j'éco rénove ma copropriété" , sans oublier le "club climat", les "ateliers climat" et bien sûr le plan climat du GRAND ANNECY que mes successeurs ont repris mot pour mot, je suis heureux du travail accompli au long de ces années pour faire avancer une politique écologique efficace. C'est un plaisir réel d'être élu municipal, de voir le bout de ses actes comme je l'ai fait pendant 12 ans avec le bonheur de travailler avec des fonctionnaires territoriaux motivés et dévoués.

Et puis, bien entendu, en tant qu'individu qui se retrouve à la tête du capital de temps de 3 ou 4 jours par semaine qu'il consacrait à son mandat. Direction LE NÉPAL en mars-avril, puis LE CHEMIN D'ASSISE à travers l'ITALIE après tant d'itinéraires vers COMPOSTELLE. Marcher au long cours sans date de réunion pour obliger au retour...

Un luxe à savourer pour une année 2022 que je vous souhaite sans racisme et sans haines, sans oublier de nouveaux engagements associatifs auprès des plus fragiles.

 

 

Vive la vie !