Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

L'euro fort gêne les frontaliers

L'euro fort vis à vis du dollar et du franc suisse n'est pas favorable aux frontaliers qui réalisent une partie de leur avantage salarial sur le taux de change.
Plus l'euro est faible, plus il est intéressant de travailler en SUISSE et d'y être payé en Francs suisses que l'on échange contre le vil franc français hier, et le vil euro aujourd'hui.
Cette époque bénie est malmenée en ce moment : l'euro est devenue une valeur refuge évidente face au dollar, monnaie qui depuis l'abandon de sa convertibilité en or par NIXON dans les années 70, est une simple expression de la puissance américaine, sans aucune véritable "valeur" économique.
Le franc suisse souffre de cette surévaluation de l'euro par contagion.
Si demain les chinois et les émirs du golfe arrêtent d'acheter des bons du Trésor américain, ce sera carrément la débâcle.
Heureusement, les communistes chinois ont bien compris que pour leur croissance à deux chiffres, il ne fallait pas que les américains croulent sous leur mauvaise gestion et leurs déficits colossaux; quant aux émirs, que pourraient ils faire d'autre de la rente pétrolière alors que même la pire gabegie en laisse des millions de dollars dont ils ne savent que faire ?
Economie virtuelle à des années lumière de l'économie réelle...



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :