Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Le professeur BELPOMME en Haute Savoie

Publié le 25 Octobre 2007 par Thierry BILLET in Environnement

Plusieurs associations de protection de la nature ont pris l'initiative de faire venir le professeur BELPOMME en HAUTE SAVOIE le samedi 1er décembre à 17h30 au salon NATURELLIA à LA ROCHE SUR FORON.
On ne dira jamais assez ce que nous devons à ce médecin cancérologue qui a été l'un des premiers "mandarins" à accepter de ne plus répéter la leçon apprise dans le milieu médical : "la technique nous guérira tous du cancer : croyez en nous et donnez nous toujours plus d'argent pour la recherche médicale et les investissements de plus en plus lourds..."
Pour Dominique BELPOMME, la bataille contre le cancer par la simple thérapie est perdue définitivement : il faut changer d'optique, faire une révolution de la même nature que celle que PASTEUR a imposé à la médecine traditionnelle, et envisager la question sous l'angle de la prévention.
Et donc de l'écologie.
L'appel de PARIS auquel il a beaucoup contribué reprend l'essentiel de ses propositions qui concernent l'ensemble des moyens techniques dévéloppés pendant le XX° siècle, et dont nous sommes les apprentis sorciers.
L'amiante a créé une crise sanitaire majeure, mais demain ce seront les pesticides, les dioxines, les HPA, les éthers de glycol, etc.
Il faut donc prévenir pour réellement guérir et arrêter une course folle à la technologie qui évite de se poser les problèmes en amont, en faisant croire aux gens qu'on les sauvera... pour le plus grand profit des laboratoires et du corps médical classique.
Sa prise de position courageuse en a fait pour certains une véritable cible, comme lorsqu'il a confirmé récemment la grave crise sanitaire de nos îles des ANTILLES avec l'utilisation d'un pesticide interdit en métropole.
Ne manquez pas son tout dernier livre : "AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD" que je dévore actuellement, et où il développe un "programme d'union nationale" faisant appel au bon sens, mais également à une révolution copernicienne chez ses confrères.