Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Trop payés ?

Publié le 6 Mai 2008 par Thierry BILLET in Politique locale

Je lisais dans un journal local que pour une réunion tous les trimestres, les élus étaient bien payés...

Quand je vois la vitesse avec laquelle nos agendas se remplissent, je souris à cette méconnaissance (in)volontaire de l'activité des élus.

Réunion des adjoints tous les lundis après-midi : présentation des projets en cours, arbitrages sur des décisions engageant la Ville, mise en cohérence avec les objectifs de l'agglomération, informations diverses sur les réunions auxquelles la Ville doit être représentée, compte-rendus de l'activité de tel ou tel adjoint, et quelques traits d'humour pour que la réunion soit efficace.

Puis groupe de travail sur l'éventualité de la mise en place d'un parrainage citoyen : pour quelles raisons ? sous quelles formes ?

Puis conseil municipal privé ( c'est à dire sans la participation du public et sans compte-rendu) pour écouter la DRIRE et AREVA présenter le mode opératoire retenu, puis débattre de la dépollution de la SICN avant la réunion d'information de la population le 14 mai à 19 heures au gymnase, rue des edelweiss.

Et pour terminer la soirée, réunion du groupe majoritaire pour partager les informations, valider les décisions politiques à prendre, engager les réflexions nécessaires pour remplir le contrat de mandat passé avec les annéciens.

Ce matin, commission d'appel d'offres pour choisir les entreprises de gardiennage auxquelles la Ville va accorder sa confiance pour la sécurité des locaux municipaux et de BONLIEU : rigueur de la procédure, discussion sur les critères de choix entre les offres, débat sur les modalités d'intégrer encore plus la dimension du développement durable dans les cahiers des charges élaborés par les services.

Et puis  préparer la réunion à la préfecture sur les PCB dans le lac qui a lieu ce 9 mai (quelle drôle de date pour être sûr qu'il y ait du monde...), et ne pas oublier de rappeler cette dame qui se plaint que l'on fume dans l'aire de restauration de la Piscine des Marquisats...

Bientôt la commission environnement de l'agglo en plus, puis le bureau du SILA...Il va falloir organiser l'agenda et travailler encore un peu plus. Mais l'enjeu vaut cet investissement en temps et en énergie.

En choisissant de quitter une posture de critique pour porter une politique de changement au sein d'une équipe qui porte un projet clairement écologiste, je savais qu'il faudrait changer de style sans renier les objectifs et les valeurs, mais au contraire les affirmer avec d'autant plus de force qu'ils sont partagés.

Travailler avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux sur un projet de "refuges LPO" dans les jardins municipaux, se préoccuper de planter des espèces méllifères pour participer à la sauvegarde des abeilles sans lesquelles la pollinisation est impossible et donc la vie sur terre, abandonner les productions industrielles dans les réceptions de la Ville au profit des productions locales,...

Petit à petit, inscrire la protection de l'environnement dans les réflexes des décideurs, des fonctionnaires municipaux et des citoyens... Mes premiers contacts avec le personnel municipal montrent une rélle empathie pour une mobilisation encore plus forte en ce sens; ensemble nous avons à relever ici et maintenant le défi du réchauffement climatique.

Avec un baril à 120 $, nous aurons moins de mal à convaincre de la rationnalité de nos choix... Mais lisez si vous ne l'avez pas fait "PETROLE APOCALYPSE" de Yves COCHET: il est urgent d'entrer dans une ère de frugalité énergétique et de convivialité collective.