Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Assainissement non collectif, le SILA avance

Publié le 28 Février 2009 par Thierry BILLET in Environnement


J'avais déjà souligné la démarche du SILA en matière d'assainissement non collectif dans un article

Assainissement non collectif : faire payer le juste prix et contrôler l'efficacité des fosses septiques.

La réalisation du diagnostic pour déterminer le fonctionnement de la fosse septique des particuliers conduit le SILA a demander à la famille une contribution financière d'assujettissement.

Or, les visites sur le terrain sont quelquefois édifiantes : certains nouveaux propriétaires ignorent même où elle se trouve !

On ne peut en rester à ce constat; d'autant que l'Agence de l'Eau verse des subventions pour réaliser les travaux de mise en conformité.

Le SILA a donc décidé d'aller au terme de cette démarche en se substituant aux communes pour que les habitants puissent percevoir l'aide à laquelle ils ont droit.

Le SILA recevra la subvention et la reversera aux familles après que les travaux aient été effectués.

Il s'agit d'un engagement fort qui permettra de contribuer à atteindre l'objectif d'une bonne qualité de l'eau en 2015.

Des réunions publiques seront organisées dans chaque commune concernée, c'est à dire celles  qui ne seront pas raccordées à un système d'assainissement collectif dans les 10 ans qui viennent.

Ce service rendu aux habitants pour leur permettre de percevoir des subventions sera mal perçu par ceux qui auraient bien aimé continuer de polluer tranquillement en laissant leur fosse septique en déshérence.

Espérons que tous les élus locaux ruraux sauront affirmer haut et fort leur engagement en faveur de cette politique courageuse et nécessaire pour que la qualité de l'eau soit encore améliorée. On peut craindre en effet quelques réactions lâches faisant porter le chapeau au SILA d'une obligation de remise en état "coûteuse et inutile", comme on a pu l'entendre ça et là.

Mais la décision est maintenant prise et les réunions d'information- et la prise de conscience de tous de l'enjeu de la protection de l'eau - devraient  permettre de faire comprendre combien l'utilité de cette démarche est acquise.