Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Michèle RIVASI, fondatrice de la CRIIREM

Publié le 1 Mars 2009 par Thierry BILLET in Environnement


Après avoir créé la CRIIRAD,
link

Michèle RIVASI a pris l'initiative de lancer la CRIIREM
link

Du risque des radiations nucléaires à celles des radiations électromagnétiques, Michèle poursuit le même combat en faveur de la santé environnementale.
Elle est aujourd'hui la tête de liste de EUROPE ECOLOGIE dans l'euro Région du Grand Sud Est.

Je lui laisse la parole à propos de l'arrêt de la Cour d'appel de VERSAILLES.

Je me  réjouis de la décision de la Cour d'Appel de Versailles, du mercredi 4 février qui a condamné Bouygues Telecom à démonter une antenne-relais dans le Rhône, à Tassin la Demi-lune, banlieue de Lyon. La Justice a fait le choix d'appliquer le principe de précaution pour la protection sanitaire des riverains exposés à ces installations de téléphonie mobile.

Cette décision est fondamentale parce qu'elle constitue une première en France dans ce domaine : la santé publique a été mise devant l'intérêt économique. En effet l'argument principal des opérateurs n'est pas recevable sur le plan sanitaire. Les opérateurs prétendent qu'ils sont déjà soumis à des normes sérieuses : c'est faux, ces normes ont été remises en question par le Parlement Européen en septembre 2008. Elles sont de 41 volts par mètres, donc bien trop excessives et sans comparaison avec les 0,6 volts par mètres, la norme préconisée pour éviter la nocivité.
 

La véritable raison des choix de puissances des opérateurs est évidemment la raison économique. Multiplier les antennes à petites puissances est une démarche bien plus onéreuse, donc moins profitable pour les entreprises concernées. Pourtant, les effets nocifs ne sont pas négligeables. Les riverains se plaignent de maux de têtes persistants, de nausées et de troubles cardiaques. Tous les scientifiques indépendants et associations concernées ont la même analyse : une puissance de 0,6 volts par mètre est la seule garantie de la santé de l'entourage.

Fondatrice de la CRIIREM, Centre de Recherche et d'Information Indépendant sur les Rayonnements ElectroMagnétiques, depuis 2005, je soutiens toujours cette association qui produit des études  démontrant la nocivité des antennes-relais et préconise une réglementation stricte qui permette l'utilisation de cette technique sans problèmes pour la santé.

Les normes sont actuellement très différentes dans chaque pays. Je porterai dans mon futur mandat cette bataille pour une directive européenne beaucoup plus protectrice de tous les citoyens européens.

Michèle Rivasi. Tête de liste Europe Ecologie eurorégion Sud Est.