Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Institutions européennes, le grand bazar

Publié le 11 Mars 2009 par Thierry BILLET in C'est personnel


Intéressante réunion de présentation des institutions européennes avec M. Eric HINTERMAN hier soir.

Le Mouvement européen, héritier du Mouvement pour les Etats Unis d'Europe créé au sortir de la guerre, s'est engagé en faveur d'une Europe fédérale, réplique des Etats Unis d'Amérique de ce côté-ci de l'Atlantique.

C'est dans ce cadre que M. HINTERMAN nous a présenté les attributions des trois pôles de l'Union Européenne : le conseil des ministres, lieu de défense des égoïsmes nationaux, la commission, présidée aujourd'hui par Manuel BARROSO et qui devrait représenter l'intérêt général au plan de l'ensemble de l'Union, sans que chaque commissaire ne soit le cheval de Troyes de son propre pays d'origine, et enfin le Parlement, dont les pouvoirs apparaissent bien limités, notamment dans la période actuelle où seul le traité de NICE s'applique.

Le problème de ce fonctionnement est sa complexité et l'impossibilité pour le citoyen de se rendre compte aisément des politiques menées et du statut institutionnel réel de l'Union européenne entre Fédération et Confédération.

L'enjeu est la ratification par l'IRLANDE du traité de LISBONNE, après que la TCHEQUIE ait fini par le voter, malgré l'euroscepticisme de son président actuel qui est aussi en charge de l'Union européenne pour les 6 mois en cours.

Cela suppose que l'IRLANDE vote à nouveau après le rejet du referendum il y a quelques mois, notamment grâce aux financements d'un milliardaire local qui soutient cette année la campagne européenne de Philippe DE VILLIERS en FRANCE.

Mais le monde a changé depuis : l'IRLANDE subit de plein fouet la crise économique alors qu'elle caracolait en tête de l'Union il y a quelques mois pour un taux de croissance abondamment favorisé par les aides économiques de l'Union européenne depuis vingt ans... Maintenant l'Union semble redevenue un moyen de stabiliser la situation économique...et de bénéficier de nouveaux appuis ?

En tous cas, le traité de LISBONNE, même si il est loin d'être parfait, permettrait des avancées institutionnelles indispensables au raffermissement du rôle politique de l'Union; car, comme le précisait M. HINTERMAN, sur le plan économique et financier, l'Europe existe déjà, alors que l'Europe politique est un nain,tiraillé en 27 égoïsmes nationaux qui cherchent d'abord à y prendre l'argent sans y laisser la moindre parcelle de leur souveraineté.

La réunion a permis ensuite de préciser le rôle positif de l'Union en matière environnementale notamment, par exemple sur le dossier du règlement "REACH" sur l'évaluation de la toxicité et l'enregistrement des substances chimiques avant leur mise sur le marché.

Même si les écologistes ont dénoncé les lobbyes économiques qui ont limité le champ d'application de ce règlement (directement applicable à la différence des directives qui doivent être transcrites dans chaque pays), il s'agit d'un progrès notable notamment pour les substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques.

Encore Merci à M. HINTERMAN pour cette soirée pleine d'exemples concrets et d'anecdotes.

EUROPE ECOLOGIE demande que le prochain Parlement européen se transforme en Constituante pour faire enfin avancer, de manière démocratique, l'Europe politique.