Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

G 20 : l'écologie attendra la reprise

Publié le 8 Avril 2009 par Thierry BILLET in Environnement


Sur le site, Slate.fr et sous la plume d'Eric LE BOUCHER, au terme d'un article relatant les succès chinois récoltés au G20 dont l'absolution de SARKOZY sur la terreur d'Etat imposée par les chinois au TIBET, cette conclusion sur la lutte contre le réchauffement climatique.

Enfin, et nous y voilà, l'environnement. Gordon Brown voulait que les grandes puissances s'élancent dans l'unanimité dans le développement «vert». La crise devait être l'occasion d'un «changement de cap» vers moins de CO2 et de pollutions en tous genres. La Chine a tout simplement évacué ce dossier de la table et l'a renvoyé au sommet sur l'après-Kyoto de l'ONU à Copenhague en décembre. Les recherches, les développements technologiques d'énergies propres, tout çà oui, réduire la consommation, non. La croissance chinoise est tombée au rythme de 6%, freinée par la chute de ses exportations vers les Etats-Unis et l'Europe, ce n'est pas le moment de lui coller des contraintes supplémentaires ! Les beaux discours écologiques sur une croissance «différente», on verra plus tard, a imposé M.Hu, pour l'heure on rétablit la demande mondiale, la consommation, coûte que coûte, il en va de l'ordre social chinois.

En vérité, la Chine n'est pas seule et elle n'a eu guère de mal à convaincre ses homologues. Les plans de relance des Etats-Unis à la France font la place belle à l'automobile et aux autoroutes. Les écologistes qui vantaient la «décroissance» sont servis : pour la première fois, le PIB mondial va reculer en 2009 de 2,7% selon l'OCDE, la chute atteindra 4% aux Etats-Unis, 4,1% en Europe,  6,6% au Japon ! Conséquence directe : le chômage va doubler pour dépasser les 36 millions dans les pays riches du G7 fin 2010. Le taux de sans emploi atteindra 11% en France. En Chine, les suppressions se mesurent en dizaines de millions de postes, autant de migrants renvoyés de la zone industrielle côtière vers leurs  campagnes d'origine. L'ordre social est partout explosif !

Dans ce contexte, continuer de vanter la «décroissance», expliquer «qu'il faut profiter de la crise pour consommer autrement», moins de T-shirt chinois, d'écrans plats chinois et de jouets chinois, M.Hu n'aime pas. Discours anachronique, juge-t-il, demandant qu'on en revienne aux choses sérieuses. Il a gagné, le G20 l'a entendu. La cause écologiste est remisée. Elle attendra la reprise.

Eric Le Boucher