Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

L'Etat revient sur le lac, et c'est une bonne nouvelle !


Après les incessants efforts de l'UMP, à la fin du mandat précédent,  pour que l'Etat abandonne la domanialité du lac au SILA, et pour modifier la loi littoral, c'est avec beaucoup de plaisir que nous constatons le retour de l'Etat dans la gestion du lac.

La communication ce lundi matin, en réunion du collège "élus et Etat" de la conférence lac, d'une "note de doctrine" élaborée par la Direction de l'Equipement et de l'agriculture (DDEA) qui fixe les priorités de l'intervention de l'Etat dans les moi qui viennent, est une excellente nouvelle.

L'Etat y affirme ses priorités :
  1. la protection des espaces sensibles et des herbiers sous lacustres
  2. les mouillages écologiques
  3. l'accès à la servitude de marchepied sur le domaine public terrestre.
Ce point mérite une particulière attention. La servitude de marchepied existante pour les pêcheurs et les besoins de la navigation depuis 1964 a été étendue aux piétons par la loi sur l'eau de 2006.

Les riverains doivent laisser une bande de 3,25 mètres accessible aux piétons et donc libre d'obstacle, sur les terrains qui ne comportent pas d'obstacles à ce cheminement qui auraient été construits avant 1964.

La priorité concerne les terrains cédés par l'Etat au Conservatoire du Littoral et qui sont construits de constructions illégales à SEVRIER, DUINGT ou SAINT JORIOZ.

Rappelons que sur la question des mouillages écologiques, un groupe de travail ad hoc se réunit le 20 mai pour faire des préconisations d'ici deux mois.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :