Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Pour avancer dans la lutte contre l'effet de serre, la communauté d'agglomération doit compenser ses gaz à effet de serre,

Publié le 9 Janvier 2007 par Thierry BILLET in Politique locale

Le Voeu que j'adresse ce 9 janvier 2007 à Bernard BOSSON
 président de la communauté d'agglomération
 en vue de son vote à la prochaine réunion
du conseil de la communauté d'agglomération d' ANNECY

Exposé des motifs

Qu’est-ce que l’effet de serre ?

L’effet de serre est un phénomène naturel sans lequel la vie ne se serait pas développée sur Terre. • Sans effet de serre, la température moyenne à la surface de la Terre se situerait autour de -18°C au lieu des 15°C actuels.

L’effet de serre est le phénomène responsable du réchauffement actuel de la planète.

Quel est donc ce phénomène vital que nous redoutons tant aujourd’hui ?

L’effet de serre peut se définir très simplement. Par exemple, lorsqu’on laisse une voiture en plein soleil, la température de l’habitacle augmente, pour la simple raison que les vitres laissent pénétrer le rayonnement solaire mais en retiennent une partie.

Le rayonnement ainsi emprisonné est source de chaleur. Il en est de même à l’échelle de la planète où se sont des gaz appelés « gaz à effet de serre » (GES) situés dans l’atmosphère qui jouent le rôle de vitres et permettent ainsi à la Terre de conserver la chaleur d’une partie du rayonnement solaire, comme le montre le schéma suivant. Fonctionnement de l’effet de serre

Ainsi la température sur Terre dépend de la présence et de la concentration de ces gaz dans l’atmosphère. Qui sont les « gaz à effet de serre » ?

Les gaz à effet de serre sont extrêmement divers. Pour comparer leur incidence différente et aussi avoir une vision globale de l’impact de ces gaz, une unité unique a été adoptée pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre : le kg équivalent carbone (kg eq C) ou le kg équivalent CO2 (kg eq CO2).

Pourquoi s’engager en faveur de la compensation volontaire ?

La compensation volontaire est un moyen pour les entreprises et les collectivités de s’engager dans une démarche de lutte contre le changement climatique. Elle fait partie des mesures qui peuvent être mises en œuvre pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et leur impact sur le climat.

Collectivités et climat

L'engagement des collectivités est indispensable. Au contact quotidien de leurs agents et de leurs administrés, elles peuvent et doivent jouer un rôle d’exemple et de porte-parole pour faire de la réduction de notre impact sur le climat une priorité pour tous.

Les nouvelles contraintes

Le protocole de Kyoto, entré en vigueur en 2005, a posé les bases d’une coopération internationale de lutte contre le changement climatique. Il engage les pays industrialisés signataires à réduire progressivement leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2012.En Europe, seules les industries les plus polluantes sont concernées par le système des quotas d’émissions. Ainsi en France, les émissions de gaz à effet de serre (GES) couvertes par ce système ne représentent que 27 % des émissions nationales. Cependant, au regard des risques et des enjeux, il est de la responsabilité de chaque entreprise d’intégrer la lutte contre le changement climatique à sa politique.
Il en est de même pour les collectivités où les administrés ont une sensibilité grandissante à l’attitude de leurs élus face à de tels enjeux d’avenir.


La compensation volontaire se pose comme une parmi les nombreuses mesures à mettre en œuvre.

Elle apporte notamment une réponse aux émissions dites « irréductibles » en proposant aux entreprises et aux collectivités de financer des projets permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de leur impact.

Le montant de la compensation peut être calculé approximativement sur le site :

http://www.actioncarbone.org/main_fr.php

Chiffres clés

Le niveau maximal d'émission que la terre peut supporter pour stopper l'accroissement de l'effet de serre est de 1,8 tonne EqCO2 par personne par an.

Cela correspond à :

un aller simple Paris-Pékin en avion

10000 km en voiture essence petite cylindrée

les émissions moyennes annuelles d'un logement récent de 60 m2 dans le nord de la France

Par ces motifs,

La Communauté d'agglomération d'ANNECY, consciente de ses responsabilités environnementales, décide de compenser les émissions de gaz à effet de serre engendrées par les déplacements de ses fonctionnaires et des bâtiments qu'elle occupe.

Pour ce faire, elle mandate le bureau afin de faire calculer par les services de manière précise et budgétiser la dépense relative à la compensation volontaire des émissions qu'elle ne pourra pas supprimer; cet objectif de réduction à la source étant la véritable priorité.

Elle entend pour ce faire, développer une coopération avec « Action Carbone » programme co-porté par GoodPlanet (Yann Arthus-Bertrand) et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

GoodPlanet est une association loi 1901 à but non lucratif, créée le 1er juillet 2005 et présidée par Yann Arthus–Bertrand, dont le but est d’éveiller à la connaissance des problèmes du monde et au développement durable.