Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Paroles et débats...

Il est politiquement correct de considérer que nos concitoyens veulent plus de débats, plus de démocratie, plus de transparence.

Pour autant, les élus voyoux, condamnés par la justice sont réélus pour la plupart sans difficulté par leurs électeurs.

Pour autant, ceux qui pratiquent d'abord l'écoute sont accusés, comme Ségolène ROYAL, de ne pas avoir de projet et de ne pas avoir la "carrure". L'attente des Français est donc complexe.

Pratiquez la démocratie participative et on vous accuse de manquer d'idées.

Faites valoir un projet et on vous accuse de ne pas écouter.

Pour ne pas faire de la politique par métier, mais par envie, je me trouve néanmoins porteur d'une parole politique élaborée collectivement dans un parti politique foisonnant et créatif.

Il s'agit donc de ne pas trahir cette élaboration collective,car ma parole politique n'a de sens que dans un engagement collectif. Mais aussi d'y mettre mon style, ma conviction, mes préférences, pour ne pas tomber dans la litanie et être moi même.

Exercice difficile.

D'autant plus difficile quand le temps de la réponse est court, de plus en plus court : Répondre à une radio en 1 minute à peine oblige à tenter une synthèse "choc" d'un raisonnement qui est nécessairement complexe si l'on veut tenir une réflexion éco-logique. C'est la fameuse petite phrase que l'on vous reprochera toute votre vie, comme celle de VOYNET à propos de la marée noire de l'ERIKA..

D'autant plus difficile que le contexte est peu encadré, comme le café citoyen d'hier soir, à l'initiative de RCF, la radio chrétienne. Emission forum, où il y a plus de questions que de temps de réponse... Et où il faut assumer de ne répondre qu'à une partie de l'interrogation pour laisser du temps aux 6 autres intervenants. Pas simple !

Heureusement certaines émissions laissent le temps de la confrontation. Le débat sur 8 Mont Blanc avec M. MIGNOLA, de l'UDF de SAVOIE, vice président du Conseil général était de ce "format" : le temps de préciser son point de vue, d'écouter l'autre, de lui répondre, de rebondir sur la question du journaliste. Bref, le temps de ne pas caricaturer pour faire avancer la réflexion, à commencer par ... la mienne !










Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :