Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Alliance dans les ALPES, vers la neutralité carbone...

Publié le 18 Octobre 2011 par Thierry BILLET in Environnement

J'essaie de ne pas manquer les assemblées générales d'ALLIANCE DANS LES ALPES au plan européen. Ce réseau de communes auquel ANNECY est la plus grande ville française adhérente, a pour objectif de faire connaître et d'appliquer les principes de la Convention alpine.

C'est dans ce cadre qu'ANNECY sera en 2012 "Ville des ALPES", récompensée par les communes de l'Alliance pour le travail réalisé en matière de protection de l'eau et d'engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique avec la prochaine adoption de son plan climat territorial.

Je reviendrai longuement sur les actions qui seront menées tout au long de cette année 2012.

La dernière AG, à TRIESENBERG au Lichenschtein a été encore une fois l'occasion de mesurer l'implication croissant de communes essentiellement allemandes et autrichiennes dans le nouveau défi de la "neutralité carbone"; c'est à dire la capacité d'ici 2050 à ne plus produire de gaz à effet de serre du tout grâce à une révolution énergétique complète : utilisation des ressources locales, travail sur les déplacements, actions en faveur du maraîchage, etc.


DSCN0569.JPG

 

Des communes du Haut Adige ou du Voralberg sont engagées de manière radicale dans ce changement de paradigme et en tirent un bénéfice économique structurel : cohésion sociale renforcée, investissements productifs et innovation technologique, emplois non délocalisables.
L'exemple de la centrale d'achats du Land du VORALBERG laisse pantois : leur cahier des charges d'équipements conformes aux meilleurs standards écologiques devient un atout pour les entreprises locales qui sont pratiquement les seules à pouvoir répondre à ces contraintes de qualité du produit et de "non toxicité" de ceux-ci.

Une dernière réflexion suite à cette AG : la plupart des maires présents ne sont pas engagés dans les partis verts. La plupart n'ont aucune étiquette politique, beaucoup sont sans doute de centre droit...  Pour eux, cet engagement environnemental est la conséquence logique de leur volonté de préserver le patrimoine alpin : c'est donc pour eux le seul moyen de gérer de manière raisonnable le patrimoine culturel, environnemental, et social alpin...

Cela me fait penser à la boutade de Dany à LYON, il y a quelques semaines à propos du Président vert Winfried Kretschmann du Land de BADE WURTENBERG qui est clairement dans cette mouvance de centre droit...

Le positionnement radical des Verts français, après la belle embellie d'EUROPE ECOLOGIE, m'a paru, une fois de plus, bien inadapté au regard des exigences de l'urgence écologique qui nécessite que l'on mette en mouvement toute la société vers la sobriété énergétique.