Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Cantonales à ANNECY LE VIEUX

Publié le 23 Mars 2011 par Thierry BILLET in Politique locale

Les résultats des cantonales dans les deux cantons d'ANNECY CENTRE et d'ANNECY LE VIEUX où EELV est au second tour ne renvoient pas aux mêmes explications.


Je me suis exprimé sur ANNECY Centre.

Cantonale 1er tour, seconde analyse

Résultats des cantonales à ANNECY


Sur ANNECY LE VIEUX, les explications me semblent différentes.

En effet, le candidat socialiste, Jean-Jacques PASQUIER fait un travail de terrain remarquable à ANNECY LE VIEUX, en assumant avec beaucoup de convictions un travail de conseiller municipal d'opposition à Bernard ACCOYER dans des conditions difficiles.

Son échec électoral me semble donc lié à toute autre chose : la sociologie de ce canton où les catégories socio professionnelles les plus riches sont en grande proportion.

Cet électorat est sensible aux thèses écologistes : il veut défendre sa qualité de vie autour du lac et compte sur les écologistes pour le faire.

Le vote EELV sur ce canton est donc un vote de préservation du lac par une catégorie socio professionnelle bien déterminée dont une majeure partie ne se définit pas comme étant de gauche, bien au contraire !

Le hiatus sur le vote écologiste est ici entier : il est perçu par certains militants radicaux de l'écologie comme un soutien aux "anti JO"; alors qu'il est  en réalité l'expression politique d'une population aisée qui souhaite conserver un cadre de vie agréable, et qui se préoccupe de sa santé et de l'environnement pour elle et ses enfants.

Dans ce contexte, le vote socialiste n'apparaît pas comme pertinent dans la mesure où le PS a été très absent de ces enjeux autour du lac depuis nos grandes luttes depuis 2005 sur la loi littoral.

Et surtout où cet électorat n'est pas un électorat de gauche (cela se saurait !) et qu'il alterne ses votes en fonction du scrutin, de son enjeu et des régles électorales.

Un même résultat électoral sur deux cantons contigüs n'est pas le résultat d'une seule posture politique : il est l'expression de deux mouvements politiques différents issus de deux sociologies électorales distinctes.

La sociologie d'ANNECY Ville n'est pas celle des bords du lac où les catégories sociales supérieures ont "émigré" en quittant le coeur de ville.

C'est cette analyse qui me fait penser qu'un candidat écologiste peut battre l'UMP aux législatives dans notre département parce qu'il peut mieux rassembler une large palette de sensibilités.