Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Joly/Hulot : tout est il joué ?

1 Juillet 2011 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #C'est personnel

Après la quasi élection de Eva JOLY au premier tour des primaires écologistes, la messe est-elle dite ? Mathématiquement Oui.

Pour autant, l'expérience de la primaire entre LIPIETZ et MAMERE montre que rien n'est jamais joué chez les écologistes.

Le problème politique est simple.

Si Eva JOLY mène sa campagne présidentielle comme elle a mené sa campagne primaire, elle sera exactement sur le créneau de MELENCHON.

Or, sur ce créneau, MELENCHON l'écrasera.

C'est un tribun, c'est un politique viscéral près à dire n'importe quoi face à une moraliste rigoureuse qui se taira plutôt que de mentir ou de dire quelque chose dont elle n'est pas sûre.

Tandis que l'électorat centriste qui a été séduit par Dany COHN BENDIT va se trouver orphelin d'écologie.

Le scénario JOLY se révélerait alors un superbe cadeau à BAYROU qui attend son heure et à BORLOO qui reste quoi qu'on en dise auréolé par le GRENELLE de l'environnement.

Les électeurs de la primaire feront-ils ce raisonnement pour le 2° tour ?

A moins que l'électorat de la primaire ait voulu donner un signe à HULOT qu'on ne lui donnait pas un chèque en blanc, mais qu'au final, il vote pour lui pour assurer un électorat plus large aux écologistes ?

La décision est dans les mains des 30.000 personnes qui ont décidé de payer dix euros (au moins !).

A moins qu' Eva JOLY ait compris que pour se faire élire en interne il faut rassembler sur sa gauche et pour faire un bon score ensuite, il faut attirer l'électorat centriste ?

Après les scores euphoriques des européennes et des régionales où toute la famille écologiste était unie, l'écologie politique est à nouveau face à ses vieux démons.

On a déjà connu par le passé des scores à deux chiffres (addition des voix des Verts et de Génération Ecologie) qui s'effondraient dans les six mois.

Sans la locomotive COHN BENDIT, le risque de l'essouflement ou pire est toujours possible.


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :