Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

La Bourse à France Inter

Publié le 31 Décembre 2010 par Thierry BILLET in C'est personnel

La chronique "bourse" à France Inter est un pur moment de délire burlesque dont je ne me lasse pas.

Ecouter Mme Charline LEGRIS évoquer que la bourse n'a pas atteint son point d'équilibre, que quand elle baisse, c'est que les investisseurs ont empoché leurs bénéfices, que l'indice a baissé de 0,1% depuis deux heures sans savoir par rapport à quoi, ou que si il est hésitant, c'est parce que les initiés attendent la prochaine statistique de quelque obscure université américaine, est un pur moment de bonheur radiophonique.

Aucun auditeur ne peut rien y comprendre, Mme LEGRIS elle-même, si elle avait la moindre notion d'économie, ne comprendrait rien non plus à son jargonnage.

Cela n'intéresse personne, ni les boursicoteurs qui ont je l'espère d'autre tuyaux pour boursicoter, ni les non boursicoteurs qui se demandent pourquoi la radio de service public leur inflige un tel laïus plusieurs fois par jour.

Mais cela doit faire moderne d'avoir une telle information "en direct de la bourse", comme le radioguidage ou la météo...

Sauf que le radioguidage doit servir aux parisiens dans leurs embouteillages et la météo à ceux qui travaillent dehors, mais la bourse plusieurs fois par jour, ça sert à qui ?

A la poésie surréaliste d'une information économique totalement bidon, complétement déconnectée de la moindre réalité (balance des paiements, balance commerciale, etc.)... Juste le plaisir ou l'exaspération d'entendre quelques mots balancés avec aplomb pour  ne pas nous avouer que ce qui se passe à la Bourse est aberrant, totalement découplé de l'économie réelle.

Juste un moyen de nous entretenir dans l'idée que les marchés ont toujours raison et que nous sommes des imbéciles à n'y rien comprendre.

 

Un lecteur du blog, historien avisé de l'histoire savoyarde, me soumet cette hypothèse :

Le cours de la bourse et la météo constituent les rubriques les plus anciennes de la radiodiffusion. Déjà , le général Ferrié (un savoyard) qui avait lancé les premières émissions de radiodiffusion depuis l'émetteur expérimental de la tour Eiffel en 1922, avait programmé les cours de la bourse lus par des soldats du 8e Génie transformés en animateurs radio...