Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Laurence VICHNIEVSKI exclue des VERTS ?

Alors que l’on peut affirmer que l’espoir qu’a représenté EUROPE ECOLOGIE - celui d'une maison commune de toute l'écologie politique -  est désormais mort et enterré, voilà que  Dany Cohn-Bendit écrit au Conseil Fédéral des VERTS après l’annonce d’une motion visant à exclure Mme Laurence VICHNIEVSKI, la magistrate ancienne collègue de Eva JOLY lors de l'instruction de l'affaire ELF, pour sanctionner ses prises de position jugées iconoclastes.

 

Les coupeurs de tête - qui ont obtenu la nôtre, bravo ! - n’ont toujours pas désarmé... Et ils ne désarmeront pas puisque cette stratégie est payante en interne depuis que les VERTS existent...

 

Le rêve que nous avions fait en 2009 avec Dany COHN-BENDIT et Jean-Paul BESSET a fait long feu : l’appareil des VERTS a repris intégralement le pouvoir au plan national.

 

La stratégie électorale présidentielle mise en oeuvre depuis, contre l’avis de Dany, est proprement suicidaire.

 

Présenter un candidat à la présidentielle, tout en signant AVANT la présidentielle, un accord programmatique avec le PS et un accord sur les chères circonscriptions où les apparatchiks verts candidats auront l’heur d’être bénis par le PS, est suicidaire pour le résultat à la Présidentielle d’Eva JOLY.

 

Quel intérêt de voter pour le candidat écolo au premier tour de la présidentielle alors que l’on sait déjà que ce vote n’aura AUCUNE influence sur l’inflexion du programme de gouvernement  d’ores et déjà signé ?

 

Les VERTS ne pourront même pas envisager de mobiliser leur électorat sur l’objectif de peser sur les négociations avec le PS puisqu’elles auront déjà eu lieu ! Le vote utile sera une évidence pour mettre François HOLLANDE le plus haut possible dès le premier tour.


Soit il y a un accord et alors il ne faut pas de candidat au premier tour puisque la messe est dite avant la présidentielle.


Soit l’accord est négocié après le premier tour des présidentielles sur la base d’un rapport de force électoral fondé sur des choix clairs sur le nucléaire, la sobriété énergétique, etc.

 

Mais comme l’appareil vert craint le résultat de la présidentielle, il commence d’ores et déjà à préparer les adhérents à un simple accord sur l’arrêt des plus anciennes centrales nucléaires françaises d’ici 2025 sans autre engagement, et surtout sans mise en perspective sur la question essentielle de la sobriété énergétique.

 

Dans ce cas, le programme présidentiel d’Eva JOLY sera de fait complètement caduc puisque les VERTS auront signé un autre accord qui lui pourrait s’appliquer avec François HOLLANDE...

 

Voici le message de Dany :

 

Cher-e-s ami-e-s,

 

Etant donné le contexte international et les enjeux des négociations en cours sur le programme, j'attire l'attention des membres du conseil fédéral sur la nécessité de se concentrer sur les urgences politiques.

 

Dans cette période tendue avec la droite mais aussi avec nos partenaires, nous avons intérêt à faire entendre la voix des écologistes et nous concentrer sur les éléments forts de notre programme. Nous avons autre chose à faire que de soumettre au CF, à nos militants et à nos électeurs des motions d'exclusion de tel ou tel membre du mouvement pour  « non-conformité » à la ligne du parti.  Les présidentielles ne sont pas une élection facile pour les écologistes tout le monde le sait. Ne prenons pas le risque de nous affaiblir au moment où cette séquence difficile s'engage. Tâchons de faire vivre le débat politique en notre sein dans l'esprit d'ouverture d'Europe  Ecologie et autrement que par oukases des uns ou des autres  sur tel ou tel enjeu politique auquel nous devons faire face.

 

Dany

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :