Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Les féras du lac d'ANNECY

Publié le 23 Novembre 2009 par Thierry BILLET in Environnement


 

L’objectif de cette réunion du comité halieutique du lac d'ANNECY était d’envisager les évolutions de l’arrêté préfectoral réglementant la pêche sur le lac d’ANNECY.

L’explication donnée est celle du retard de croissance : les poissons ont la taille  admise par la réglementation mais ils sont trop maigres et ne restent pas dans les mailles des filets. La baisse de la pêche aux corégones est avérée aussi pour les amateurs qui pêchent à la ligne.

Les raisons de cette moindre croissance peuvent être diverses et complémentaires. Le réchauffement climatique a un impact général sur la taille des poissons avec des modifications des habitudes alimentaires. Le zooplancton serait en baisse notamment ses plus grosses formes. L’absence de pluviométrie a diminué en 2009 les apports de nutriment par le ruissellement

 

Les cohortes sont peut-être nombreuses et il n’y a pas assez à manger pour tous.

 

En tout état de cause, c’est le principe de PRECAUTION qui doit s’appliquer : on ne réduit pas la maille des filets tant que l’on ne sait pas si cela va "taper dans le stock" de corégones et mettre en cause la survie de l’espèce à moyen terme.

Des interrogations demeurent en effet. Est-ce que les poissons se reproduisent à un certain âge ou à une certaine taille ? Est-ce que l’on est à un moment de baisse continue de la productivité du lac compte tenu de sa propreté et à laquelle nous devons nous adapter ? ANNECY a commencé  plus tôt que les autres à ceinturer le lac  et à diminuer les apports de polluants : ce qui arrive ici risque d’arriver demain ailleurs. Si on les pêche moins, cela ne va t’il pas entraîner une surpopulation et une poursuite de la diminution car les féras vont se concurrencer entre elles ?

 


Pour tenter d’y voir clair, la réunion d’un séminaire scientifique à l’automne 2010 au SILA a été retenue avec des pêches scientifiques au cours de l'année pour tenter de mieux comprendre ce qui est en train de se jouer sous l'eau pure du lac.