Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Pêche sur le lac, un consensus en train de prendre forme

Publié le 10 Février 2011 par Thierry BILLET in Environnement

La commission consultative halieutique de fin janvier a permis d'avancer sérieusement sur un consensus quant à la gestion de la pêche sur le lac.

L'enjeu est clair : les poissons ne grossissent plus aussi vite qu'auparavant, ce qui fait que les féras atteignant la taille de 38 centimètres sont peu nombreux. Les pêcheurs rejettent les poissons d'une taille inférieure, généralement depuis 36 centimètres.

Les raisons de cette croissance ralentie sont directement liées d'une part au réchauffement climatique et d'autre part à la "trop" grande propreté du lac qui rend la présence des phosphates insuffisantes pour une alimentation abondante des poissons...

Nous sommes donc condamnés à gérer une raréfaction de la ressource et à la prendre en considération sur le long terme, car ni le refroidissement climatique, ni la "salissure" du lac ne sont envisageables !

C'est dans ce cadre que la réflexion du collège d'experts internationaux mandatés par l'Etat et le SILA a permis de déboucher sur un consensus général.

D'une part, pour assurer la viabilité de leur activité, le nombre de pêcheurs professionnels sur le lac va être ramené à moyen terme à deux pêcheurs.

D'autre part, les quotas de pêche des pêcheurs amateurs vont être adaptés à 10  salmonidés par jour et 150 dans l'année, avec une taille de capture réduite à 36 centimètres pour les féras ce qui évitera des rejets à l'eau de poissons dont on n'est pas sûr qu'ils survivent.

On entre donc dans un système de quotas souhaité par la Ville d'ANNECY depuis le début de ce mandat et dans un suivi scientifique continu qui va permettre notamment de valider l'âge de maturité sexuelle des féras, de manière à s'assurer que la taille de 36 centimètres n'est pas un obstacle à la reproduction. Les éléments actuellement disponibles vont dans ce sens, mais une vérification s'impose.

Ce travail de convergence des points de vue et de travail fin sur le partage du diagnostic de la situation est la marque de la "Conférence Lac" mise en place par le SILA.

C'est un axe stratégique pour le Syndicat sur lequel nous travaillons notamment dans le cadre du programme européen SILMAS pour confronter notre méthodologie avec celle d'autres lacs alpins... En espérant qu'ANNECY sera bien choisie pour être la Ville des Alpes de l'année 2012 et que nous pourrons organiser sur cette thématique de la gouvernance des lacs un séminaire européen l'année prochaine.