Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose...

Publié le 26 Septembre 2018 par Thierry BILLET

Moment surréaliste au conseil municipal de lundi lorsque Bernard ACCOYER s'est permis de prendre à partie Dominique PUTHOD, maire adjoint à la Culture de la commune nouvelle, à propos d'un conflit d'intérêt qui pourrait exister entre le projet du HARAS qu'il présentait et sa fonction de président de CITIA, la structure publique qui anime depuis de longues années le Festival et le marché du film d'animation à ANNECY.

Bien entendu ceci n'a aucun sens sur le plan juridique : ce sont deux structures publiques et la Ville est représentée à CITIA par son maire adjoint à la Culture puisque la Ville est historiquement le soutien le plus ferme du Festival.

Et encore plus évidemment, Dominique PUTHOD n'a aucun intérêt personnel à défendre en tant que président de CITIA. 

Mais au moment où le désir de transparence de la population vis à vis des élus est croissant, l'usage, même feutré, d'une telle accusation n'est pas innocente : elle sème nécessairement le trouble et elle est évidemment rendue publique dans la presse qui fait son travail d'information légitimement.

La sidération fut telle en séance que j'ai été le seul à prendre la parole pour protester fermement contre les accusations de Bernard ACCOYER. Cela m'a valu nombre de félicitations de collègues à l'issue de la séance.

Mais quelque part, le mal est fait. Il ne manquera ni de malveillants ni d'imbéciles pour diffuser une rumeur sans fondement. 

Encore une fois, le dossier du HARAS n'est pas un dossier de la seule Ville historique d'ANNECY; c'est un projet emblématique pour les 130 000 habitants de la commune nouvelle autour d'une réussite remarquable de notre territoire avec le Festival du film d'animation, mais aussi de la promotion de la gastronomie locale et de la mise en valeur du patrimoine architectural du HARAS.

C'est ce que souhaitent également les habitants du GRAND ANNECY dans le cadre du projet de territoire : des projets ambitieux pour 2050 symbolisant notre dynamisme et notre volonté de rendre hommage au territoire extraordinaire que nous habitons.