Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Désimperméabilisation

Publié le 1 Septembre 2019 par Thierry BILLET

Travail avec un technicien de la Métropole de LYON et de nombreux techniciens de la Ville, du SILA et du Grand ANNECY sur la politique de désimperméabilisation mise en place au sein de la Métropole depuis plusieurs années. Si l'infiltration sur place des eaux pluviales est déjà mise en oeuvre à ANNECY pour éviter de surcharger les réseaux d'eaux pluviales, l'intervenant a insisté sur la nécessité de ne pas surdimensionner ni de trop complexifier techniquement les infrastructures techniques de stockage de la pluie en cas d'orages ou de pluies intenses. 90 % des pluies à LYON (sans doute la même chose à ANNECY) sont inférieures à 15 millimètres, c'est sur cette base qu'il faut travailler. Il faut par contre se préoccuper de trouver des usages alternatifs de ces espaces (terrain de foot, etc.) pendant les longues périodes où ils ne servent pas au stockage de l'eau. Néanmoins la durée de vidange de ces espaces doit être inférieure à 72 heures pour éviter la prolifération de moustiques.

Mais le volet connexe à cette gestion de l'eau pluviale dans les projets neufs est la désimperméabilisation de 107 hectares sur le territoire de la Métropole de LYON subventionnée à 50% par l'Agence de l'Eau : c'est à dire que la Métro casse du goudron ou du béton pour renaturaliser les sols et permettre l'infiltration là où l'eau ruisselle et entraîne de la pollution dans les eaux de surface.

J'ai été frappé par une remarque essentielle : les polluants solubles comme les nitrates et les pesticides vont à la nappe phréatique quel que soit le mode de traitement; rien ne permet de les arrêter. Par contre tout ce qui n'est pas soluble est retenu dans les 5 premiers centimètres du sol : c'est cette profondeur qu'il faut soigner sans trop tasser la terre pour que l'infiltration ait bien lieu à la différence des habituels travaux de terrassement où l'on cherche à empêcher l'infiltration.