Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Pêcheurs du Lac en colère !

Publié le 5 Novembre 2007 par Thierry BILLET dans Municipales 2008

L'association du Lac d'ANNECY pour la pêche et la protection du milieu aquatique, qui regroupe les pêcheurs amateurs du Lac d'ANNECY, publie en mois d'octobre 2007, sous la plume de son président, Monsieur GUIRAUDON, un véritable réquisitoire contre la gestion du Lac.

Les pêcheurs amateurs constatent tout d'abord une dégradation sans précédent de leurs prises de féra.

Ils regrettent le mépris avec lequel ils sont traités par l'administration; le Préfet ne répondant pas à leurs courriers.

Ils n'ont pu obtenir de mesures de protection efficaces contre la destruction des fonds « Grands Blancs » qui étaient une zone de frai des poissons blancs exceptionnelle, ainsi qu'un secteur de nourrissage des alevins. Les hors bords en stationnement ont détruit ce secteur de plusieurs hectares avec leurs ancres ou les moellons de béton utilisés comme lest.

Pendant ce temps, la Direction de l'agriculture autorisait le curage de 200 m² de roselières à SEVRIER...qui se transformaient en 400 m² en réalité; ce qui condamne à terme entièrement la roselière du fait des courants qui passent derrière elle. Un chenal de 56 mètres sur 8 a été illégalement construit.

Les pêcheurs rappellent leurs demandes de tirs sélectifs de cormorans et s'étonnent de la protection dont bénéficient les pêcheurs professionnels dont les prises de féra ne chutent pas.

Ils dénoncent enfin l'utilisation de bateaux destinés à produire les plus grosses vagues possibles de manière à pratiquer le « surf board »...

Monsieur GUIRAUDON appelle donc les pêcheurs à la mobilisation de manière à inverser ces décisions et menace d'engager des actions judiciaires pour les infractions que le pêcheurs constatent chaque jour : position des bouées de bande de rive, ski nautique dans la bande de rive où la vitesse est limitées à 5 km/h, autorisation de destruction de roselière, non respect du droit de passage sur les berges, etc.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter l'association à Alp.cguiraudon@wanadoo.fr pour l'assurer de votre soutien dans ce combat pour le lac.

Il appartiendra aux candidats aux municipales de se prononcer sur ces questions. Nous y reviendrons donc longuement... Mais, rappelons que la construction de la cale sèche offerte à M. CECCON par Pierre HERISSON à SEVRIER aura bien contribué à la disparition de roselières...

commentaires

CORRUPTIONS et MENSONGES

Publié le 3 Novembre 2007 par Thierry BILLET dans C'est personnel

Avec l'affaire de la caisse noire de la fédération patronale de la Métallurgie, l'UIMM, on (re)découvre les pratiques nauséabondes de la corruption dans les relations sociales. Cet argent a servi à "fluidifier les relations sociales" nous dit Monsieur GAUTIER SAUVAGNAC... Comme c'est joliment dit.
En clair, il a servi à financer les syndicats "jaunes" de l'automobile chez CITROEN et ailleurs dans les années 70. 
Mais aussi, sans aucun doute à faciliter l'appui de syndicats minoritaires qui acceptent de signer n'importe quel accord de branche, comme le raconte un négociateur CFTC dans LIBERATION.
Tout cela en liquide et en millions d'euros...
De quoi faire flancher des syndicats moribonds qui ne représentent plus rien dans les entreprises, et ne survivent que grâce aux financements publics et à la présomption de représentativité héritée de la fin de la guerre.
Il est temps d'obliger les syndicats qui signent des accords à prouver leur représentativité dans leur secteur d'activité ou dans l'entreprise : c'est un passage nécessaire à la (re)syndicalisation, avec la limitation de l'application des accords négociés aux seuls syndiqués.
Mais la question du mensonge renaît de là où elle ne devrait même pas être envisageable. J'ai appris par la presse que Mme DATI était devenue magistrate par le biais d'un tour extérieur. Vous savez, ce sont ces procédure qui permettent au pouvoir de choisir des proches, des amis ou des obligés en leur offrant un poste auxquels ils ne pourraient prétendre en passant le concours d'accès.
C'est une voie intéressante lorsqu'elle permet de faire entrer dans un corps des personnes qui passent néanmoins un concours ouvert à des diplômes ou des expériences professionnelles qui permettent de diversifier l'origine sociale et la pyramide des âges d'un corps de fonctionnaires.
Mais dans le cas présent, Mme DATI a bidonné son CV en revendiquant un diplôme MBA de HEC dont elle n'était pas titulaire !
Pour avoir révélé cela, je lis dans LIBERATION, que M. BARBIER, de l'EXPRESS, a reçu des menaces graves, nombreuses, précises de la part de proches de Mme DATI.
Et je repense à Eva JOLY et je me dis que nous sommes assis sur une gigantesque cocote minute qui fuit de toutes parts.
Quand ce système de corruption et de mensonges explosera t-il ?

commentaires

Travailler plus !

Publié le 2 Novembre 2007 par Thierry BILLET dans C'est personnel

On nous abreuve de la nécessité de travailler plus.
TRAVAILLER plus au cours de  la semaine de travail puisqu'il faut tuer les 35 heures et leur aspiration à un meilleur équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle.
TRAVAILLER plus tout au long de la vie en reculant l'âge de la retraite. C'était le sens des CDD "spécial séniors" que la CGT avait ironiquement baptisé "Contrat dernière embauche". 
"Négocié par le gouvernement Villepin, le dispositif est en vigueur depuis le 28 août 2006. C'est un contrat à durée déterminée spécifique, de 18 mois renouvelable une fois, valable pour toute personne de plus de 57 ans pourvu qu'elle cherche un emploi depuis au moins trois mois.Cette mesure avait été présentée par la rue de Grenelle comme un élément-clé de la politique de réinsertion des seniors. La France émarge en effet parmi les plus mauvais élèves en la matière, avec seulement 36% des 55-64 ans encore en activité. Mais le dispostif a fait chou blanc: lundi, le ministère du Travail a confirmé que seuls "une vingtaine" de ces CDD ont été signés depuis son entrée en vigueur."Peu importe le chiffre, que ce soit 18 ou 22: de toutes façons, on n'a pas fait de stastiques car ça n'en valait pas la peine", précisait lundi après-midi le cabinet de Xavier Bertrand. Invité sur les ondes de France Inter lundi matin, le ministre du Travail a d'ailleurs volontiers ironisé sur le CDD senior, "un brillant succès"." nous apprend Rue89...

Nous sommes dans un pays schizophrène : les entreprises ne veulent pas embaucher de personnes de plus de 50 ans mais on veut les faire travailler jusque 65 ans !
Il est temps de se préoccuper sérieusement du sens de la croissance économique et du plein emploi...
André GORZ nous l'a répété dans tous ses livres : quel est le sens du travail et de l'activité économique ? Un moyen d'émancipation par exemple pour les femmes ou une situation de stress et de précarité ? Etre ou avoir, l'éternelle question qui renvoit à l'alerte de la CFDT : "ne pas perdre sa vie à la gagner".
A ce propos le débat dans PHILOSOPHIE MAGAZINE de ce mois-ci sur la souffrance au travail avec Christophe DEJOURS et Nicolas KLOTZ ("la question humaine") peut vous intéresser... La référence à l'idéologie nazie est elle opératoire en matière de relations sociales ? Les avis divergent.

commentaires

Lancement du blog de Laurent DUPONT

Publié le 1 Novembre 2007 par Thierry BILLET dans Municipales 2008

L'ami Laurent DUPONT vient de lancer son blog de campagne sous la jolie bannière
"2008 HORIZON SOLIDAIRE" pour les municipales à ANNECY.
Vous pouvez retrouver en ligne sa première proposition concernant l'artisanat et l'économie locale où il reprend une idée chère aux écologistes, celle de l'épargne locale en vue de favoriser le développement d'activités artisanales socialement utiles et "non délocalisables".
Après les municipales de 1995, les VERTS ont pris l'initiative de créer une CIGALE, autrement dit un "club d'investisseurs pour une gestion locale et active de l'épargne" qui a financé plusieurs projets de développement local dans la région... Malheureusement le plus souvent en SAVOIE du fait du manque de demandes en HAUTE SAVOIE pour des financements alternatifs.
Mais nous avons pu aider par exemple ALPES BISCUITS à SAINT JORIOZ dans de bonnes conditions, à un moment où l'entreprise de production de produits bilogiques rencontrait une crise de croissance.
Mais il est certain que l'appui municipal est de nature à maximiser la collecte d'épargne de proximité et de médiatiser l'information au delà du seul cercle des militants associatifs.
En région NORD PAS DE CALAIS, c'est la Région elle-même qui pilote cette politique depuis que les VERTS en ont assuré la présidence il y a maintenant une dizaine d'années...

commentaires
<< < 1 2 3