Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

CORRUPTIONS et MENSONGES

Avec l'affaire de la caisse noire de la fédération patronale de la Métallurgie, l'UIMM, on (re)découvre les pratiques nauséabondes de la corruption dans les relations sociales. Cet argent a servi à "fluidifier les relations sociales" nous dit Monsieur GAUTIER SAUVAGNAC... Comme c'est joliment dit.
En clair, il a servi à financer les syndicats "jaunes" de l'automobile chez CITROEN et ailleurs dans les années 70. 
Mais aussi, sans aucun doute à faciliter l'appui de syndicats minoritaires qui acceptent de signer n'importe quel accord de branche, comme le raconte un négociateur CFTC dans LIBERATION.
Tout cela en liquide et en millions d'euros...
De quoi faire flancher des syndicats moribonds qui ne représentent plus rien dans les entreprises, et ne survivent que grâce aux financements publics et à la présomption de représentativité héritée de la fin de la guerre.
Il est temps d'obliger les syndicats qui signent des accords à prouver leur représentativité dans leur secteur d'activité ou dans l'entreprise : c'est un passage nécessaire à la (re)syndicalisation, avec la limitation de l'application des accords négociés aux seuls syndiqués.
Mais la question du mensonge renaît de là où elle ne devrait même pas être envisageable. J'ai appris par la presse que Mme DATI était devenue magistrate par le biais d'un tour extérieur. Vous savez, ce sont ces procédure qui permettent au pouvoir de choisir des proches, des amis ou des obligés en leur offrant un poste auxquels ils ne pourraient prétendre en passant le concours d'accès.
C'est une voie intéressante lorsqu'elle permet de faire entrer dans un corps des personnes qui passent néanmoins un concours ouvert à des diplômes ou des expériences professionnelles qui permettent de diversifier l'origine sociale et la pyramide des âges d'un corps de fonctionnaires.
Mais dans le cas présent, Mme DATI a bidonné son CV en revendiquant un diplôme MBA de HEC dont elle n'était pas titulaire !
Pour avoir révélé cela, je lis dans LIBERATION, que M. BARBIER, de l'EXPRESS, a reçu des menaces graves, nombreuses, précises de la part de proches de Mme DATI.
Et je repense à Eva JOLY et je me dis que nous sommes assis sur une gigantesque cocote minute qui fuit de toutes parts.
Quand ce système de corruption et de mensonges explosera t-il ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :