Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Les pêcheurs en colère...

Le dernier bulletin de l'association des pêcheurs du Lac d'ANNECY (N°45 de juin 2007) se veut un cri d'alarme des pêcheurs amateurs regroupés au sein de l'association Lac d'ANNECY pour la pêche et la protection du milieu aquatique.

Les pêcheurs se plaignent de la baisse structurelle des captures depuis plusieurs années.

Leur livre sur les cent ans de pêche au Lac est également très intéressant.

J'en extrais un passage concernant la gestion du Lac :

"A côté de ces obligations que l'on nous impose et que nous respectons en citoyens qui croient toujours (un peu bêtement) à l'équité, l'Etat autorise les passe-droits et on "s'arrange" sur le lac un peu comme on en a envie : c'est un stade nautique dans la bande de rive ! C'est des bouées de bande de rvie que l'on met pour ne pas gêner la circulation des bateaux
gros ou puissants, c'est l'absence de gendarmerie sur le lac, c'est la destruction des fonds des "grands blancs" dans l'indifférence totale, etc.

Pour résumer c'est l'utilisation du lac à outrance pour gagner de l'argent et s'y amuser sans y mettre un cent ! Le lac devient une base de loisir comme la nature en géréral ou certains endroits en particulier que les élus nous vendent comme des milieux protégés"

Plus loin, le président indique :

"Le lac d' ANNECY, 2° plus grand lac naturel de FRANCE est un écosystème fragile; curieusement il ne fait l'objet d'aucune gestion globale, ni d'aucune surveillance hormais celle de de la qualité de l'eau, par ailleurs bien assurée par le SILA et les collectivités locales; mais en dehos de l'eau potable, dont nous avons besoin et qui coûte de l'argent, ce qui se passe sous la surface n'intéresse que peu de personnes; les dégradations du mileu aquatique, invisibles du commun des mortels, n'inquiètent ni n'émeuvent personne.

Que les hauts fonds soient labourés par les ancres des hors-bords qui arrachent toute la végétation, que les zones de frai disparaissent, que les zones de nourrissage des poissons soient en régression constante ou encore que des milliers de poissons gisent morts sur le fond, rien n'est prévu pour gérer ces problèmes !"

Ce livre et ce bulletin appellent à la réflexion et à la mobilisation, dans un débat contradictoire serein concernant aussi bien l'impact de la pêche professionnelle que celui des cormorans; mais surtout la question de la gestion globale du Lac quant à ses multiples utilisations.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :